Enfants : êtres-anges à l’innocence fragile

Enfants : êtres-anges à l’innocence fragile.
Les enfants vous relèvent, vous élèvent, vous font entrevoir. Le miracle possible de l’éternité. Tous les enfants du monde, sont des matins qui se ressemblent, prennent leur en vol. Et les adultes, des aubes nostalgiques.
De l’enfance envolée.
Enfants : êtres-anges à l’Innocence fragile.
Je pense aux miens, en permanence.
Ange, Maëlle et Léa, mes trois plus beaux poèmes.
Je pense à eux et j’espère. Pour eux.
J’espère qu’à mon dernier soir sur cette terre, je pourrais me dire que j’ai été un bon père, me dire que je ne suis pas trop passé à côté, à côté de ma vie avec eux. Pour eux.

Vietnam, jour 3, j’écris.
Je suis bien ici.

MAOB

One Love !!!

#TourDuMondePoétique
#LifeisAPoetrip
#BienvenueàDiênBiênPhù
#ChroniquesVietnamiennes

BRAZZA VIBES Again. And again.

On est là …

BRAZZA VIBES Again. And again.
Merci à Khady Fall Faye Diagne, au FILAF et à l’IF du Congo, pour l’invitation chaleureuse et l’accueil.
Merci à mon fils, Ange Alexandre, pour l’émotion offerte, la scène est son jardin, heureux et fier de le voir avancer sur son chemin d’artiste, et d’homme.
Merci à my men Fred Ebami et Albert Morisseau Leroy, OASSLL for life, à Sandrine Constant best agent for ever , à Gaelle Rauche, Caroline Bentz, et à la team des Mamans du Congo, pour le partage de cette scène de poésie, de musique et de feu. Hope is on the road.
Merci à Dimitrios et Kenza du Collectif Styl’Oblique, pour leur participation à la fête, et à l’équipe technique de l’IF qui a donné le meilleur d’elle-même, malgré les coupures de courant et l’organisation compliquée. On l’a fait.
Enfin, merci au public, pour le clap de fin, ensemble, ici et maintenant. C’était beau, c’était fort. Merci encore à toutes et tous, on se retrouve en septembre. Au bord du fleuve. Congo.

De retour de Brazzaville, et cueilli à Metz

On est là …

De retour de Brazzaville, et cueilli à Metz par une telle chaleur humaine, que je peine à redescendre… Sur terre.
Les émotions se bousculent en moi, il y a eu tant de temps forts, ces jours derniers, ici et là-bas, là-bas et ici, la vie qui passe, plus vite que les vacances d’été, la vie poème toujours, sur le fil de l’instant. Diamant.
Merci à Gasandji, Christophe Easy Lee, et Calvin « Quincy Jones », pour le partage des poèmes et du feu. L’Arsenal était on fire, c’est le cas de le dire, et nous aussi je crois
Merci à Ange, pour l’énergie depuis la salle, avant, pendant et après le spectacle, na som également pour les photos/vidéos de pro
Merci au Festival LE LIVRE A METZ pour l’invitation et au public – quel public-, pour son accueil et la fin de notre set, inénarrable. J’en ai en corps la chair … de foule

A Rome les 20 et 21 mars

On est là …

Invité à Rome, pour une soirée poétique et musicale partagée avec l’auteur Québecois Emile Proulx-Cloutier à l’Institut Français-Centre saint Louis mercredi 20 mars à 20h30, et une rencontre littéraire autour de « Dîen Biên Phù », mon roman premier, jeudi 21 mars à 19h à la Librairie STENDHAL.

One Love !!!

Au revoir Genève, bonjour Paris

On est là …

Collé à la vitre de la réalité, je regarde défiler mes souvenirs d’hier, aujourd’hui et demain…Et je souris.
À la pluie. Et au jour, qui se rêve.
Au revoir Genève, bonjour Paris … Où je vole retrouver le frangin Mathieu Marie-Eugénie dit Kalimat, pour revenir aux mots. Ensemble !!!
Nous offrons un récital poétique et musical ce matin au Salon du Livre, sur la grande scène, à 10h30 devant 1000 lycéens d’île de France … et vous, si vous passez par là
Merci à la Maison de La Littérature, pour l’invitation au partage. Des poèmes et du feu.

Et merci, na som jita, du fond du cœur à mes compagnons d’hier soir à Berne, Albert Morisseau Leroy et Calvin Yug, c’était fayaaaaaaaaaa et à refaire very soon. On the moon. Je reviendrai plus tard, sur ce moment. Improbable, comme on les aime.
Sur La Lune …

One Love !!!

#TourDuMondePoétique
#LifeisAPoetrip
#OASSLLforLife
#ilpleutdesmots

Dans un amphi, quelque part en Bretagne

On est là …

Dans un amphi, quelque part en Bretagne … Sur La Lune
Et en même temps, en live ce soir, à Berne, avec les amis frères Albert Morisseau Leroy et Calvin Yug pour l’ouverture de la Semaine de La Langue Française et de la Francophonie en Suisse.

Quelques villes à l’horizon, en cette fin février et en mars

Reprendre
La conversation
Le périple
La tournée des poèmes
Dans le privilège
Du soleil et du vent

MAOB

Quelques villes à l’horizon, en cette fin février et en mars : Verson, Evreux, Rennes, St Pol de Léon, Bordeaux, Paris et son salon du livre, Tunis et sa région, Berne, Rome, Pau et son Orchestre et Alain, et la Bretagne à nouveau pour fêter le Prix Louis Guilloux que j’ai reçu pour Diên Biên Phù, à Plouha et à Binic …

One Love !!!

crédit photo : L’oeil de Ken

#LifeisAPoetrip
#VolePapillonVole
#TourDuMondeEnPoésie
#OASSLLForLife

À Florence, ville-musée

On est là …

À Florence, ville-musée, pour le début de ma tournée poétique et littéraire en Italie…

Au programme : conf’errances poétiques, ateliers, formations d’enseignants, rencontres et lectures musicales.

Merci à Anne, Magali, et Nelly de l’Institut Français, pour l’invitation chaleureuse à Firenze, Napoli et Roma.

Roma, où je terminerai mon séjour italien, par un concert à la libreria Griot, en belle compagnie de Pape Kanoute, joueur de kora.
Grazie mille Desiree Bizzarri, pour la mise en relation et l’accueil à la librairie.

One Love !!!

#LifeisAPoetrip
#TourDuMondePoétique
#Dolceitalia
#BienvenueàDiênBiênPhu
#CigîtMonCoeur

Retour sur le MASA en image

On est là …

Souvenir du futur, à Babi sur La Lune.
En belle compagnie de Sabina Rony, Gaelle Rauche, Amina Mèliane Bamba, Albert Morisseau Leroy, Marsi Essomba, Dagenius Abdou Kamal-Dine et Laithi Halil, nous avons « enslamé » les matinées du MASA pour notre plus grand bonheur et celui du jeune public auquel s’adressait principalement notre rendez-vous « lectures scéniques ».
Na som jita Maïmouna Coulibaly, pour ta confiance et ta foi en l’art et la culture, la littérature et la poésie, qui lient et relient les femmes et les hommes.
De plein vent.
Cela a du sens, tellement de sens, d’être là aussi, d’être là surtout, auprès de la jeunesse de nos pays, au sud ou au nord de nos coeurs, être là aux côtés des ces enfants du monde qui ont l’âge de tous les possibles encore.
Merci au journaliste Romuald Dago, pour ce reportage et la parole offerte aux élèves auxquels je laisse le dernier mot.

One Love !!!

 

#MASA2018
#AbidjanSurLaLune
#LecturesScéniques
#SlamPoésieDes5Continents