BRAZZA VIBES Again. And again.

On est là …

BRAZZA VIBES Again. And again.
Merci à Khady Fall Faye Diagne, au FILAF et à l’IF du Congo, pour l’invitation chaleureuse et l’accueil.
Merci à mon fils, Ange Alexandre, pour l’émotion offerte, la scène est son jardin, heureux et fier de le voir avancer sur son chemin d’artiste, et d’homme.
Merci à my men Fred Ebami et Albert Morisseau Leroy, OASSLL for life, à Sandrine Constant best agent for ever , à Gaelle Rauche, Caroline Bentz, et à la team des Mamans du Congo, pour le partage de cette scène de poésie, de musique et de feu. Hope is on the road.
Merci à Dimitrios et Kenza du Collectif Styl’Oblique, pour leur participation à la fête, et à l’équipe technique de l’IF qui a donné le meilleur d’elle-même, malgré les coupures de courant et l’organisation compliquée. On l’a fait.
Enfin, merci au public, pour le clap de fin, ensemble, ici et maintenant. C’était beau, c’était fort. Merci encore à toutes et tous, on se retrouve en septembre. Au bord du fleuve. Congo.

Festival Le Livre à Metz

On est là …

Dans le Républicain, qui revient sur la soirée de clôture du Festival Le Livre à Metz, entre slam, poésie et Afro Jazz.
Merci à Gasandji, Christophe Isselee et Calvin Yug, pour le partage de l’instant, fugace d’éternité. Amazing grace !!!
MERCI encore aux publics qui nous portent.
Haut. Et toujours plus loin. En nous-mêmes. Soleils Debout!!

De retour de Brazzaville, et cueilli à Metz

On est là …

De retour de Brazzaville, et cueilli à Metz par une telle chaleur humaine, que je peine à redescendre… Sur terre.
Les émotions se bousculent en moi, il y a eu tant de temps forts, ces jours derniers, ici et là-bas, là-bas et ici, la vie qui passe, plus vite que les vacances d’été, la vie poème toujours, sur le fil de l’instant. Diamant.
Merci à Gasandji, Christophe Easy Lee, et Calvin « Quincy Jones », pour le partage des poèmes et du feu. L’Arsenal était on fire, c’est le cas de le dire, et nous aussi je crois
Merci à Ange, pour l’énergie depuis la salle, avant, pendant et après le spectacle, na som également pour les photos/vidéos de pro
Merci au Festival LE LIVRE A METZ pour l’invitation et au public – quel public-, pour son accueil et la fin de notre set, inénarrable. J’en ai en corps la chair … de foule

Quelques villes à l’horizon, en cette fin février et en mars

Reprendre
La conversation
Le périple
La tournée des poèmes
Dans le privilège
Du soleil et du vent

MAOB

Quelques villes à l’horizon, en cette fin février et en mars : Verson, Evreux, Rennes, St Pol de Léon, Bordeaux, Paris et son salon du livre, Tunis et sa région, Berne, Rome, Pau et son Orchestre et Alain, et la Bretagne à nouveau pour fêter le Prix Louis Guilloux que j’ai reçu pour Diên Biên Phù, à Plouha et à Binic …

One Love !!!

crédit photo : L’oeil de Ken

#LifeisAPoetrip
#VolePapillonVole
#TourDuMondeEnPoésie
#OASSLLForLife

À la bibliothèque d’Évreux , pour la Nuit de la lecture

On est là …

À la bibliothèque d’Évreux , pour la Nuit de la lecture.
Na som jita pour le voyage ensemble, à Diên Biên Phù, à Gaelle Rauche, Caroline Bentz et… Fred Ebami
Merci pour le partage. Du feu, qui nous brûle. Poème.
Et un big big up à mon ami mon frère Fred, habité, pour sa première fois sur scène, dans la peau d’un personnage de roman.

Merci à toute l’équipe de la bibliothèque, pour l’invitation et le chaleureux accueil, les rires et le repas improbable

Merci au public pour la belle écoute offerte, à nos mots et à nos notes. Indigo.

Et un merci toujours plus grand, à Sandrine Constant
pour l’organisation du rêve, et à Manalone pour la force et la fraternité rieuse.

One Love !!!


#BienvenueàDiênBiênPhù
#TourDeFrancePoétique
#LaLittératureEstUneFête
#PrixLouisGuilloux
#RésistanceEtEspérance
#OASSLLforLife
#OnTheMoonForLove

Expoésie aux Récollets #2

On est là …

On the moon again… For love.
Merci à toutes et tous, ami(e)s, artistes pour votre présence chaleureuse samedi dernier aux Récollets, à l’occasion rêvée de notre deuxième Expoésie en ce lieu. Magique.
Merci à la dream team de rêveurs for ever  Chrystel Bonfils Dozias, Sandrine Constant, Albert Morisseau Leroy et Fred Ebami, Vadim Erudaçi, pour l’organisation, l’enthousiasme et la folie douce en partage.
Merci aux artistes magnifiques Freeda Nera, Huxlay Hux, Gaelle Rauche, Martina, Vadim, JïvHe Jan-victor Gémieux, aux diseuses et diseurs de poésie, Sophie Mayer, Dayana Matevosova, Robin Summa, à la petite étoile, Paloma de Scheena Donia Relooking .
Comme aurait dit D’Ormesson solennel, « C’était bien » …  Et tellement plus encore…
Merci à Frederique Briard, pour les photos, les vidéos, et les mots. Le regard sur notre art. De dire et de vivre.
Vivement la prochaine, en décembre.
D’ici là, restons vivant(e)s. Vibrant(e)s.

One Love !!!



#Expoésie2
#OASSLLforLife

Dans les Salons du Ministère de la Culture à Paris

On est là …

Dans les Salons du Ministère de la Culture à Paris, dans le cadre de la convention pour la « Mobilisation nationale pour l’action artistique en faveur de l’écriture », signée entre le Labo des Histoires et les Ministères de la Culture et de l’Education Nationale.
Mon frère d’art Albert Morisseau Leroy et moi-même, étions conviés à offrir nos vers et nos regards sur le geste d’écrire, qui signe, saigne et soigne celles et ceux qui se jettent aux mots.
Nous avions le bonheur également d’accompagner notre équipe de laborantins Lillois, plus jeune team gagnante du « Tournoi des mots » organisé par Livre de Poche et le Labo des Histoires à Radio France il y a quelques jours, avec leur super coach Manalone, aussi calme et aussi grand que Deschamps
Merci à Philippe Robinet et Charles Autheman, pour leur confiance, merci au public pour la belle écoute et les échanges nourris après notre intervention en duo lunaire.
L’aventure est belle. Ensemble !!!
J’ai eu une pensée pour ma mère, en parlant avec les deux Ministres présents, de l’engagement du Collectif On A Slamé Sur La Lune depuis plus de dix ans, pour une école de poésie.
Ma mère était prof, enseignante de Français, et de Philosophie. A Douala, au Cameroun.
Elle savait éveiller chez ses élèves, la curiosité de tout ce qui n’est pas soi et la conscience pleine d’eux-mêmes, une certaine ouverture d’esprit au monde.
Ma mère, merveilleuse femme de Lettres, m’a inoculé le virus des littératures du monde et donné très tôt l’amour des mots. La passion de transmettre.
A l’école, chacun peut, chacun devrait apprendre à devenir sujet et porteur de sa parole. Et l’art, la culture et la pratique artistique, sont des moyens pour permettre aux élèves d’arriver à l’expression toute entière d’eux-mêmes.
J’ai commencé à intervenir en milieu scolaire, à enseigner l’art-rencontre des mondes, l’art-thérapie individuelle et collective, l’art-résistance, l’art-pratique, car une prof sensible à mon travail poétique me l’avait demandé, convaincue que ma place était là aussi, et que je pouvais apporter quelque chose à ses élèves, une bouffée d’art frais et une vision du monde.
C’était il y a plus de dix ans. Déjà.
Depuis sans relâche le Collectif s’attèle à cette tâche heureuse, utile, urgente et nécessaire peut-être : inviter ici et là des jeunes de tous les pays et toutes les cultures, à lâcher prose, oser leurs causes, écrire, dire et agir en résonance.
Notre rôle est de les révéler à eux-mêmes parfois, en leur transmettant le goût d’une nouvelle praxis poétique capable de saisir le tremblement, de l’âme de l’Homme et du monde.
Notre rôle est de partager avec eux cette conviction profonde que nous portons : « l’art est (comme la) vie, un engagement ! »
Ma mère disait aussi qu’il fallait sans cesse revisiter le langage, l’histoire, les mots, et mille fois je l’ai entendu citer Hannah Arendt, Hölderlin, Césaire, Fanon, Hampâté Ba, et d’autres, poètes, philosophes, anciens, modernes, tous radicalement et éternellement contemporains, nous rappelant à nos droits et devoirs fondamentaux d’êtres humains : le droit et le devoir de réaliser une œuvre, laisser une trace car « seules les traces font rêver », le droit et le devoir de choisir et d’assumer son métier, c’est-à-dire le plein axe de sa vie, sa vocation d’Homme, le droit et le devoir d’à part être aux yeux des autres, le droit et le devoir de vivre debout, jour et nuit.
On ne peut professer que si on est habité par ce que l’on professe, alors tant que nous serons habités, nous continuerons à professer, avancer sans masques, déclarer ouvertement notre amour à la poésie, exercer dans la Cité et enseigner publiquement le retour et le recours au poème, porteur de valeurs, d’humanisme et de beauté, « tous ces chemins qui nous manquent ».
C’est là notre plus grande et plus belle responsabilité, d’adultes, de parents, d’enseignants, enseigner, éduquer, c’est permettre à celles et ceux dont nous avons la charge, de grandir en humanité et devenir chefs de projet… de leurs propres vies.
Oui, Maman avait raison, définitivement, enseigner c’est s’engager.

One Love !!!



#écrirejustejusteécrire
#OASSLLForLife
#LaboDesHistoires.

Commémoration 10 Mai …

La négritude est un arc-en-ciel
De mille et une douleurs
Une toile de toutes les couleurs
Un chant d’espoir et un cri
De l’Homme pour l’Homme

Histoires de Dire à Cagnes sur Mer le 27 Juillet

Concert littéraire à Cagnes-sur-Mer le 27 juillet à 21h30 dans le jardin du Musée Renoir
‘Le Chant des possibles – Un livre en Live’

Je monterai sur scène en fort belle compagnie de Caroline Bentz (au piano et à la vielle à roue), Albert Morisseau Leroy ( au chant des mots) David Amar ( à la trompette), Emmanuelle Pepin (à la danse de l’âme) et un jeune rappeur de 16 ans en « so special » guest …


Lille Moulin A Paroles

Ami(e)s de LILLE METROPOLE, rejoignez-nous VENDREDI 7 AVRIL à la GARE SAINT SAUVEUR à partir de 18H30, pour fêter avec le Collectif On A Slamé Sur La Lune les 10 ans du festival Lille Moulin A Paroles que nous avons créé un soir d’ébriété … intellectuelle et de rêverie solidaire.
Marijosé Alie-Monthieux, Fred Alie, Sohée Monthieux du merveilleux groupe Elle & Elles seront là, avec nous et pour vous, alors soyez là!!!
Albert Morisseau Leroy et moi on vous attend avec de nombreuses surprises et tous les invités qui nous font l’amitié de venir partager avec nous ce weekend : Patricia Essong, Indy Dibong, Lau RéalOlry Cousin, Ce Pi, Béo Monteau, Mathieu Marie-Eugénie, Calvin Yug, Serges Epoh, Lscro Lille, Rémy Castelain, Modeste Baron et DJ SWEET « LA MERVEILLE »