Entre ombre et lumière

J’ai appris
Et j’apprends
En corps
À écrire
Mes vertiges
Dans le silence mirifique
Des nuits serties d’étoiles

C’est Yvon qui a raison
Les continents sont des radeaux
Et nous,
Femmes
Et hommes,
Sommes
Si peu
De choses
En somme

Dans le courant

Le courant
De la vie qui bat des ailes

Des ailes
Derrière le poème

Entre ombre et lumière

MAOB

Fès, jour 3.
J’écris.

One Love !!!

#TourDuMondePoétique
#LifeisAPoetrip
#DarBatha
#Fragments
#OpéraSlamBaroque

Photo @L’oeil de Ken

En répétition à Fès… Sur La Lune

On est là …

En répétition avec les amis frères Alain Larribet et Christophe Isselee, à Fès… Sur La Lune.

Honorés nous sommes, d’être programmés dans le cadre du prestigieux Festival de Musiques Sacrées du Monde.

Nous rencontrons le public aujourd’hui à 18h, à Dar Batha.

Bienvenue à bord, d’un navire qui ne sait pas où il va…

Merci au frangin Ken Wongyoukhong, pour son regard.

Sur notre art.

One Love !!!

#TourDuMondePoétique
#LifeisAPoetrip
#Fragments
#OpéraSlamBaroque

Dansent Les étoiles

Dansent
Les étoiles
Dans nos mains
En fleurs
Ouvertes
Sur le monde
Demain
Est une mélodie
Bleue
Qui s’envole
D’une maison
Sans toit
Riyad
Habité
Par les djinns
Que nous sommes

J’apprends
Toujours
De la vie
Qui m’embrase
depuis
Mes premières rimes
Embrassées
Sous le manguier
De Sita
Là-bas
À Douala
Pas si loin
De toi

MAOB

Fès, jour 1.
J’écris.

One Love !!!

En répétition pour mon concert à l’Alliance Française de Safi

On est là …

En répétition pour mon concert à l’Alliance Française de Safi, dernière date de mon séjour poétique au Maroc.
Merci à Luis, pianiste virtuose, qui habillera mes mots ce soir. Et merci à Lucas, Marine Durand et Aziz Kaouthar, pour l’invitation à ouvrir la saison culturelle.

One Love !!!

 

Dans la douceur de vivre d’El Jadida…

On est là …

Dans la douceur de vivre d’El Jadida…Sur La Lune.
Entre ateliers d’écriture et partie de pêche à la ligne, on jame, on slame, on clame notre humanité de plein vent et on mange la vie avec les doigts du coeur.
Focus sur nos rêves fragiles, instant thé de tendresse, les images défilent, je me souviens du futur, Mazagan et sa cité portugaise m’émeuvent et les mots pleuvent, se tisse alors en moi une joie métisse de cuivre et d’or, entre ombre et lumière.
Il nous faut garder le cap de la Bonne Espérance et laisser chanter nos plumes et nos âmes améthystes, dans toutes les langues et toutes les cultures du monde, notre monde qui tient dans nos mains et nos mots d’enfants. Enfants d’un siècle à la dérive, qui résistent comme ils peuvent et comme ils doivent, avec les armes miraculeuses de Césaire et d’Ibrahim Ferrer, poésie et musique à l’assaut des frontières.

Aux portes du désert, à Laâyoune Sur La Lune …

Avec l’ami Alain Larribet, nous chanterons les possibles ce soir au Palais des Congrès de Laâyoune, au sud du Maroc, en deuxième partie 🙂 d’élèves de CM1, CM2 et 6è de l’École OSUI Paul Pascon qui nous accueille en résidence de création.

Bravo aux enfants pour leur enthousiasme et leur poésie.
Merci à Audrey Bertin la directrice, pour l’invitation et le bel accueil.
Merci à Christophe, l’enseignant qui nous a ouvert grand, les portes de sa classe et qui nous accompagne en plus sur scène ce soir.
Merci aussi à toute l’équipe pédagogique, pour l’adhésion au projet.

One Love!!!

laayoune

laayoune2

laayoune5

laayoune4

laayoune3
laayoune6

#LifeisAPoetrip
#TourDuMondePoétique