Sur cette terre chère à Char, L’isle-sur-la-sorgue

On est là… 🙂
Sur cette terre chère à Char, L’isle-sur-la-sorgue, qui m’a offert un si chaleureux accueil hier que les mots me manquent, là, tout de suite, maintenant. Alors j’emprunte, au professeur d’espérance, cette phrase-étincelle, et boussole depuis l’âge de 16 ans :
« Dans mon pays, on remercie. »
Ce pays, c’est La Poésie.
Et j’ai eu l’intuition, très jeune, qu’il pouvait être le mien aussi, ce pays qui célèbre, énonce.
Et chante.
La beauté, la vie, les rêves et la révolte.
Ce pays qui a donné du sens, alors que j’étais encore à l’âge d’art de l’adolescence, à ma présence au monde.
Merci à Maria de la très jolie librairie « Le passeur de l’isle », pour le merveilleux cadeau, et à Sandrine Constant pour la photo.
One Love !!!
And Vélorution 🙂