Re-lire Baudelaire

On est là… 🙂
 
Re-lire Baudelaire
Re-découvrir l’homme
Derrière le poète maudit
Embrasser son spleen
Et le mien propre
Entendre tant de choses
De soi chez un autre
Sentir commune humanité
Ressentir comme une présence
Ouvrir ma voix et dire
Redire ma foi
En la poésie
Éloge du temps
De la tendresse
Vertige de l’âme
Fermer les yeux et voir
L’albatros aux ailes de géant
S’envoler au loin là-bas
Au plus près de soi
 
MAOB
 
Merci à mon ami Philippe Robinet, qui m’a offert l’occasion de replonger dans la musique de l’auteur des Fleurs du mal et du Spleen de Paris, entre autres textes declamés sur la musique merveille de Caroline Bentz, à l’occasion de cette belle soirée hommage à Michel Lévy, le visionnaire fondateur des éditions Calmann-Lévy.
 
Belle écoute.
 
One Love !!!
 

Avec Ange Alexandre Oho Bambe

On est là… 🙂
 
Avec Ange Alexandre Oho Bambe
 
Au nom
Du père
Du fils
 
Et de la poésie …
 
À l’horizon Lyon, Montpellier, Rabat, Tanger, Essaouira, Fès, Toulon, pour la tournée « Nobles de cœur », adaptation du roman graphique que nous signons mon frère Fred Ebami et moi chez Calmann-Lévy Graphics, disponible en librairies le 27 avril prochain.
 
L’histoire est de famille, et l’aventure est belle, humaine profondément. Na som jita à la vie.
 
Crédit photo : Rohân Houssein
Install arty : Manalone
One Love !!!
 

Passion d’Avril

Passion d’Avril
Poésie brûlante
Au bord des lèvres
Joie inaliénable
Dans le cœur qui bat
Tambour
Chamade âmeheureuse
 
Je quitte Bruxelles l’âme nourrie de rencontres artistiques et profondément humaines.
 
Na som jita à Lisette Lombe et à Julie Lombe, sœurs d’art, merveilleuses et bienveillantes maîtresses de cérémonie d’une soirée Slam Poésie sensible et puissante, sincère et juste.
L’émotion fut au rendez-vous, bleue de toutes et de tous, bleue de NOUS.
Na som jita à Melanie Godin et à Elise des Midis de la Poésie, à toute l’équipe du Théâtre pour l’accueil chaleureux, et encore à Lisette pour l’invitation au partage du feu.
 
Na som jita à chacune, à chacun, sur scène et dans le public, pour le moment suspendu.
La fièvre des mots ressemble à la fièvre d’aimer. On la soigne par les mots, comme on soigne l’autre, par les mets de l’amour.
 
Na som jita à cette dame dans le hall, pour le sourire après son si spontané « vous et toutes les slamheureuses et slamheureux de ce soir, vous nous avez fait grimper au Rideau », le Rideau étant le nom du théâtre 🙂
 
Je quitte Bruxelles l’âme nourrie, et avec cette image magnifique de Jérôme Strange Pinel, tirée du dernier texte avant la nuit : « tresser nos destins » ensemble, c’est bien de cela qu’il s’agit.
 
And now direction le Sud, à grandes vitesses, pour retrouver la famille des Nomades.
Nous présenterons à la Mediathèque de Malaucène ce samedi 2 avril à 18h, nos Imaginaires Francophones et une sortie de résidence particulière avec Ange Alexandre, Albert Morisseau Leroy, Rohân Houssein, Dagenius Abdou Kamal-Dine, Christophe Isselee, Fati, Ma Saïsara, Elena Ventura, Isabelle Chaval.
 
Ami(e)s des environs, venez, venez, ce sera beau ! Passion d’avril…
 
Les Belles Personnes et On A Slamé Sur La Lune enchantent le Printemps, ici et maintenant.
 
Et demain aussi.
 
One Love !!!

Angers, La Rochelle, Aurice

On est là… 🙂
 
À Angers jeudi en conf’errance poétique à l’Université Catholique, et à la Rochelle hier soir en concert littéraire à la Mediathèque Michel Crépeau dans le cadre du Printemps des poètes.
Et CE SAMEDI SOIR À 20H30 à la SALLE DES FÊTES D’AURICE, pour slamer enchanté et chanter sous les pins en merveilleuse compagnie.
 
Na som jita à Eliya, à Arnaud, Chloé et toute l’équipe de la Maison d’édition Minime, à Calvin Yug la magie, Lætitia Klotz la délicatesse, Caroline Bentz la fée et Alain Larribet le berger des sons, pour le partage passé et à venir.
 
On the moon.
 
Hier et demain recommencent aujourd’hui.
 
Na som jita à Sandrine Constant best agent for rêveurs, pour l’organisation.. de tout 🙂
 
Ami(e)s des Landes, nous vous espérons en nombre.
 
One Love !!!
 

En résidence ré créative avec les frères

On est là… 🙂
 
En résidence ré créative avec les frères Fred Ebami, Albert Morisseau Leroy et Diofel à Bédoin… Sur La Lune.
 
Ici
Volent les mots
Et vibrent
Nos rires
Aux éclats de vivre
 
Ici
Reprend la cœurversation
Qui jamais ne s’arrête
Avec soi-même et les autres
Frères et sœurs de lettres nomades
 
Ici
Nos âmes toujours se posent
Au milieu des arbres musiciens
Et le journal nous lit les nouvelles
D’un « notre » monde
..
 
One Love !!!
 

A Douai ce samedi

On est là… 🙂
 
Rendez-vous en Nord, ce samedi 19 mars à 20h à la Bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore, pour célébrer le Printemps des poètes avec le Collectif On A Slamé Sur La Lune.
Ami(e)s de ma région, Calvin Yug, Albert Morisseau Leroy, Dagenius Abdou Kamal-Dine et moi vous attendons à bord de notre bateau vivre, navire ivre ( Fred, no comment) qui ne sait pas où il va..
 
Na som jita au réseau des Bibliothèques de Douai, pour l’invitation au partage du feu
 
One Love !!!
 

A Laval et Saint Berthevin … Sur La Lune

On est là… 🙂
 
À Laval et à Saint-Berthevin… Sur La Lune.
En compagnie de la frangine Fatima et du frangin Dagenius Abdou Kamal-Dine, des Comores au Camer, en passant par la France, il n’y a qu’un pas, une parole de plein vent.
Merci à la Mediathèque du Reflet et à l’association Lecture Tête, pour l’invitation et l’accueil.
Merci au public pour la belle écoute, aux slameuses et slameurs de la scène d’hier soir, sur le fil du poème.
 
One Love !!!
 

Martigues…Sur La Lune

On est là… 🙂
 
À Martigues… Sur La Lune.
 
Avec mes frangins Christophe Isselee et Rohân Houssein, devant la Cascade où nous avons offert poèmes et musique ensemble.
Merci à Zaïnaba Ahamada et à toute l’équipe d’organisation du Festival Diversité, pour l’invitation chaleureuse et le bel accueil.
Merci aussi pour cette photo qui dit toute notre émotion devant la première expo du bro !!! 🙂
 
One Love !!!
 

Loin du cynisme

Il fait
Toujours beau
Quelque part
Sur la terre
 
Loin du cynisme
Du bruit des bottes
Et de la violence du monde
 
Ici
Un père et son fils
Se parlent
Parfois sans mot dire
Ensemble ils écoutent
Plus souvent
Les choses que les êtres
 
Transmission
Ici
Un fils et son père
S’écoutent
Et parlent
De Césaire, Damas et Senghor
Qui déclament « de ouf »
Musique de mots
 
Transmission
 
Le fils et le père parlent
Du pouvoir de la poésie
Et de son impuissance aussi
Elle transforme les êtres
Mais ne parvient pas
À changer le désordre des choses
Le père et le fils écoutent
Dans les arbres
Une famille d’oiseaux chantent
Et le bleu du ciel
Caresse les bleus
De l’âme
 
Nous sommes debout
Nous sommes de ceux
Qui n’ont jamais cessé
Et ne cesseront jamais
Dêtre debout, disait mon père
J’offre ces mots à mon fils
Ici
 
Transmission
 
Rien n’est acquis, rien ne dure
Mais tout est toujours possible
Le meilleur autant que le pire
Alors nous sommes requis
Et notre devoir de tendresse
Nous reste plus grand que tout
Car rien de grand
Enfin rien de plus grand que soi
Ne se fait sans amour
 
Transmission
 
Il fait toujours beau
Quelque part
Sur la terre
 
Ici
La vie
Ou plutôt
Son essence
Se transmet
Rien ne peut obscurcir
Ce tableau
D’un père et d’un fils
Qui se parlent
Et écoutent aux portes
De la beauté
En riant aux éclats
De la vie elle-même
Encore elle
Toujours elle
La vie
Ici
Et maintenant
Nos mains tenant
L’à venir
 
MAOB
 
One Love
 

Au pied du Mont Ventoux

On est là… 🙂
 
Au pied du Mont Ventoux
Dans le jardin-poème
D’une Maison pour nomades
 
Ici on s’offre une pause
Quelques bouquets de proses
Et le silence et la lumière des jours
 
Ici on crée
L’instant d’après
Le spectacle qui vient
 
De souffle à souffle.
 
Ici on se rappelle pourquoi, pour qui, comment, on a traversé ces 15 dernières années de frénésie artistique.
 
Ensemble.
 
Au commencement de tout un rêve, une intuition, une envie vibrante, et ce mot bantou, Ubuntu, qui fonde l’esprit du Collectif On A Slamé Sur La Lune.
 
Ubuntu, je suis parce que nous sommes.
 
Ubuntu, nous sommes parce que vous êtes.
 
Ubuntu, et les grands rires aux éclats de vivre d’enfants du monde.
 
Ici on fabrique les utopies qui nous portent.
 
À la rencontre de l’Autre.
 
Ici on sème.
 
L’espérance et l’amour des mots.
 
Comme d’autres plantent des arbres.
 
 
Na som jita à Elena Ventura, Cécile Meffre, Isabelle Chaval, de la merveilleuse association Grains de Lire, qui nous accueille en résidence à Bédoin, dans un lieu où dansent émues, la beauté et l’harmonie, « ces chemins qui nous manquent. »
 
Ubuntu, pour interpeller demain.
 
Na som jita à Albert Morisseau Leroy et Fred Ebami, frères d’art et d’âme.
Pour tout.
 
One Love !!!