Au CCAC Mavuna, en session d’enregistrement live

On est là… 🙂
 
Au CCAC Mavuna, en session d’enregistrement live d’extraits de mon livre « Les lumières d’Oujda »(éditions Calmann-Lévy).
Éclairés par Gwali, on est parti en msafara avec les frangins Gamil Dagenius Abdou Kamal-Dine, Yax, Halil Laithi et Rébies, sous le regard d’Amal Attoumani.
 
Marahaba à chacun, pour le partage des poèmes. Et du feu.
 
Merci à Sandrine, à la production pour Les Belles Personnes.
 
Très heureux de pouvoir donner à voir, entendre, ressentir, le talent des jeunes artistes de l’archipel des îles de la lune.
Rendez-vous la semaine prochaine, ici.
 
One Love !!!
 

Cœurversation avec la montagne…

Cœurversation avec la montagne…
– Quel âge as-tu ?
– J’ai l’âge lyrique de Kundera
– Et qu’es-tu venu chercher ici ?
– Un peu de moi, beaucoup du tout
– Mais encore ?
– Un brin de paix, une ligne d’horizon à fixer un bouquet de mots à la main
– Et de la lumière ?
– Oui, de la lumière aussi, je suis toujours en quête de clartés
– Pourquoi ?
– Parce que je n’en aurai jamais assez, pour dissiper mes ténèbres et celles du monde
– Que puis-je t’offrir ?
– Rien d’autre, que ce que tu m’as déjà offert
– Quoi donc ?
– Le silence mirifique des derniers jours, et le rappel…
– Le rappel ?
– Oui le rappel, de ma condition, juste humaine
– Tu peux m’expliquer ?
– Oui, nous ne sommes que solitude, faite femme ou homme, femme et homme, toujours au pied d’une montagne à gravir
– Tes paroles sont celles d’un sage
-… Que je ne suis pas (rires)
– rires en écho
– Merci
– Merci, pourquoi ?
– La coeurversation
– Je t’en prie, merci à toi. Tu es sûr que je ne peux rien t’offrir ?
– Si, puisque tu insistes, je veux bien, un grand grand bol d’art, et une petite part de nuage pour Ange, Maëlle et Léa
– Qui sont Ange, Maëlle et Léa ?
– Mes enfants, mes plus beaux poèmes
MAOB
One Love !!!

A la librairie La Forge, Marcq-en-Baroeul

On est là… 🙂
Merci à Gwenaelle Bel et à toute l’équipe de la magnifique librairie La Forge à Marcq, pour l’invitation chaleureuse et l’accueil en ces temps crispés.
Merci aux amis de quinze ans et au public présents, et à Anne Bocandé, qui a assuré son rôle de modératrice avec brio.
Merci aux lectrices, aux lecteurs, et aux libraires, qui portent mon roman nouveau au cœur et me le témoignent depuis sa parution en août, je suis ému et honoré, de nos partages.
Je jouerai de mon livre, « Les lumières d’Oujda »(éditions Calmann-Lévy) et en lirai quelques extraits, ce Samedi 24 octobre à la Condition Publique, à Roubaix, en merveilleuse compagnie de poétesses et poètes invité(e)s du Collectif On A Slamé Sur La Lune.
Ami(e)s de la métropole Lilloise, rendez-vous à 17h à la CP, pour traverser. Ensemble !!!
One Love !!!
P. S: merci à Nicolas et à Franck Bourillon, pour les photos.

Rendez-vous à La Forge à Marcq ce 23 octobre

On est là …

Ami(e)s de la métropole Lilloise, nous avons donne rendez-vous à La Forge, magnifique librairie située à Marcq, ce VENDREDI 23 OCTOBRE à 18h30, pour une rencontre autour de mon roman nouveau, « Les lumières d’Oujda », paru chez Calmann-Lévy.

Je jouerai de mon livre, il faut le voir pour le croire 🙂, en lirai quelques extraits, et surtout nous parlerons, de littérature et de poésie, d’encre qui coule fleuve, d’errances et d’exils, de (jeunes) réfugiés aussi, sous le feu tragique de l’actualité. Heureux de cette rencontre, « à la maison », il est finalement assez rare, depuis quelques années, en dehors de la FNAC qui me soutient depuis mes premières publications, que je sois invité à partager mon travail d’artisan à Lille qui est pourtant ma ville d’adoption, Lille où j’ai posé mes valises de poèmes il y a plus de vingt ans.

Merci à Gwen et à son équipe, d’organiser ces « retrouvailles », at home, on the moon.

p.s : il faut s’inscrire sur FB ou en téléphonant au libraire pour réserver sa ou ses places. One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#écrirejustejusteécrire

#LifeisAPoetrip

#OnTheMoonForLove

À la Roche… Sur La Lune

On est là… 🙂

À la Roche… Sur La Lune.

Dans une Agora transformée en scène ouverte à la littérature et à la citoyenneté actives, on a fait corps et cœur, ensemble, et on s’est donné de l’énergie pour tenir, oui tenir bon, tenir droit, droit dans nos bottes de sept lieues, tenir au beau, tenir debout, et retenir le jour qui s’enfuit vers la nuit du monde, ou alors au contraire, ne rien retenir, ni les sourires ni les larmes, et surtout pas les Armes Miraculeuses, la tendresse et la révolte, les bouquets de mots et de notes indigo, oui on s’est dit et redit en silence complice notre besoin de poésie qui seule délivre des infos tournant en boucle mortifère, on s’est dt et redit notre urgence, notre urgence de poésie qui nous livre ensemble à nos demains intérieurs, ces demains que nous rêvons, de toutes nos forces et nos faiblesses légitimes de femmes et d’hommes tentant dans le vent d’avancer, et de tenir encore, tenir toujours, tenir en équilibre sur le fil, le fil du temps suspendu à la vie qui nous braille entre les lignes de la vivre intense, la vivre enfin à hauteur de nous-m’aime dignes et debout définitivement, debout même dans le (co)vid(e) sidéral qui a frappé à la porte de nos (in) existences et de nos (in)consciences humaines, le (co)vid(e) gouvernemental qui voudrait nous priver de (bon) sens et de fête sans masque, d’intelligence et d’en commun, de promenades au clair de la lune, de coeurversations dans la rue avec les étoiles pour témoins, de toute nourriture d’âme et de flamme allumée dans le corps et le coeur social. Alors il nous faudra, il nous faut, tenir oui tenir, et réapprendre à vivre, c’est bien de cela qu’il s’agit. Je me répète, je sais, mais la répétition, ici n’est pas, figure de style.

Et hier soir, le Champ Libre était chant des possibles ensemble, merci à Mario la libraire, à la Cimade, au public présent, pour l’accueil chaleureux chaleureux et les échanges nourris, merci, à l’Homme qui lit pour les photos et vidéos (à venir), et merci à Souad et à Mr Souad les restaurateurs, pour le plat de dernière minute sans oignons, ni ail ni échalote, 🙂 et le rhum, vieux naturellement et aux arômes d’ananas, la convivialité, l’hospitalité du Maroc, en Vendée…

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

Chez Coiffard à Nantes… Sur La Lune

On est là… 🙂

Chez Coiffard à Nantes… Sur La Lune.

Et quel accueil hier, quel écho, cœurs à cœurs, âmes à âmes, quels éclats, de sourires, de mots et d’émotions en partage, et quels silences aussi, complices, mirifiques, après chaque lecture, avant de, reprendre souffle ensemble et d’applaudir, la vie qui ruisselle entre les pages, la vie qui rêve, résiste, insiste, existe, en vers et en prose, avec toutes et tous, présentes, présents aux côtés d' »Elles et Ils », Fugees en espoir de cause qui marchent sur la terre, envers et contre tout, en quête d’un peu d’azur, d’un peu de lumière, d’un peu de bleu.Et de tendresse, humaine.

Merci à Stéphanie et Rémi, formidables libraires, pour l’invitation chaleureuse, le merveilleux accueil en ce lieu centenaire à la jeunesse éternelle, véritable institution Nantaise, et merci aussi, pour cette nouvelle apprise hier, honoré je suis d’être dans la sélection du Prix du Roman Coiffard.

And now direction La Roche-Sur-Yon et sa Librairie Agora qui m’accueille à 16h30 pour une rencontre et un temps de poèmes, et ce soir nous poursuivrons le bal masqué littéraire 🙂 au Champ Libre, entre le discours du chef de guerre et le match de foot, nous avons choisi… La poésie, « salve d’avenir ».

P. S: Fred Ebami je veux bien quand même un texto à chaque but de Kylian 🙂🙂🙂

P. S 2: je suis reparti sans la lampe 🙂

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

À Nantes, pour une rencontre littéraire chez Coiffard

On est là… 🙂

À Nantes, pour une rencontre littéraire chez Coiffard, très belle librairie qui m’accueille ce mardi 13 octobre rose à 19h. Nous parlerons de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda », paru chez Calmann-Lévy il y a un mois et demi.Je jouerai de mon livre et en offrirai également lecture à voix haute… 🙂

Ami(e)s de la métropole Nantaise, vous êtes chaleureusement invité(e)s.

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#BeauvoyageàOujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

#OctobreRose

La Provence

On est là… 🙂

Dans La Provence qui revient sur mon passage à l’Isle-Sur-La-Sorgue il y a quelques jours, en musicale et fraternelle compagnie de Christophe Isselee, c’était fort et beau.Merci encore au festival Trace de Poète pour l’invitation chaleureuse, et au Musée René Char pour l’accueil en ces lieux, si symboliques pour moi.

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

A l’Alliance française le 6 octobre

On est là… 🙂

En belle compagnie à l’Alliance française, ce soir à 19h au 101 bd Raspail, Paris 6e, ET ChEZ VOUS 🙂 si vous vous connectez pour suivre l’échange animé par Bernard Magnier, entre Hemley Boum, Mbougar Sarr et moi.

One Love !!!

https://www.alliancefr.org/fr/actualites/revivez-notre-rencontre-litteraire-francophonie-daujourdhui-de-lafrique-au-monde-du-6

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#OnTheMoonForLove

Dans la boucle, à Besançon… Sur La Lune

On est là… 🙂

Dans la boucle, à Besançon… Sur La Lune, avec le camarade Gauz « Black Manoo » et la grande Viktor Lazlo.Merci à la librairie Réservoir Books pour l’accueil, à l’organisation pour l’invitation, et aux enfants de la fête qui se reconnaîtront 🙂

Merci au frère Jean-Michel Nzikou et à Laurence Gruel, pour les photos et la vidéo souvenirs de notre rencontre littéraire Improbable à la Cité des arts…

Prochaine halte poétique, Paris et son Alliance Française, mardi 6 octobre à 19h pour un échange qui promet d’être riche, avec Mbougar Sarr et Hemley Boum.

One Love!!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove