Prix littéraire des Rotary Clubs de langue française

On est là… 🙂
 
Ewa pour Sita, Imane, Aladji, Leila, Père Antoine, Yaguine et Fodé, Ibra, la folle, et les autres, personnages de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), disponible en librairies.
 
Merci au jury international qui me décerne ce prix, littéraire. Honoré et heureux de savoir mes mots, ces mots de plein vent, accueillis aux quatre coins du monde.
 
Merci à ma merveilleuse éditrice Lisa Liautaud et à mon ami Philippe Robinet qui ont cru à ce livre, OLNI dans la forme, nécessaire nous osons le croire dans le fond, roman-poème-documentaire que nous portons. Ensemble !!!
 
Pensée pour ma mère veilleuse, femme de lettres qui m’a transmis, très tôt, l’amour des mots. Et le goût des autres.
Je lui dédie depuis plus de trente ans, chacune de mes distinctions, à commencer par les meilleures notes en rédaction, au Collège Libermann à Douala, où j’ai poussé mon premier cri… de poésie 🙂
 
One Love !!!
 
 
 

Sur la route vers la montagne

On est là… 🙂
Sur la route vers la montagne, cette jolie surprise m’attendait.
Mon roman nouveau, « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), est porté par nombre de libraires, merci à chacune, à chacun, à toutes et à tous pour leurs mots à l’égard des miens.
Et merci également aux lectrices et aux lecteurs, pour tous les retours de « voyage » depuis la parution de mon livre bleu.
L’aventure est belle, ensemble !!!
One Love !!!

Enregistrement à l’Institut du Monde Arabe

On est là… 🙂
 
En concert volant ou presque 🙂, à l’institut du Monde Arabe, en belle compagnie de
Senny Camara (chant et Kora magique) et de Calvin Yug (chant, guitare, percus et machines du futur).
Bonheur d’avoir été invité à offrir mon livre en live, dans le cadre de la programmation exceptionnelle de « La Nuit de la Poésie » à l’IMA, organisée en partenariat avec la Maison de la Poésie et le festival « Paris en toutes lettres. »
Notre traversée enregistrée hier soir, adaptation pour la scène de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), sera diffusée le 12 décembre 2020.
Merci à la direction et aux équipes techniques de ce lieu magnifique, pour l’accueil chaleureux et le partage. Des poèmes et du feu.
Pour toutes les infos :
 
Et aujourd’hui, à 18h, je serai l’invité « Passager du Livre », de L’Estive, et vous pouvez si vous le souhaitez, assister à la rencontre ici :
 
One Love !!!
 
 


 

Sur Plurielle

On est là …
Merci au site Plurielle, et à la librairie Livremoi, située à Casablanca, pour cette mise en lumière au Maroc de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (édition Calmann-Lévy)
 
L’avis de la libraire: « C’est un roman sur la migration, sur les raisons qui poussent les migrants à un moment donné à quitter leur pays pour rechercher une vie meilleure ailleurs. On y perçoit leur cheminement, leurs routes, leurs rencontres, les petits bonheurs, la mort aussi. Gros coup de cœur pour ce texte du fait de sa qualité littéraire, de son écriture extrêmement poétique, très émouvante et envoutante et qui sert très bien le récit. »
 
C’est une émotion belle de savoir que ce texte que je porte au coeur, voyage, voyage, voyage, même sans moi, et que son propos circule, circule, circule, jusqu’à d’autres, ici ou là, ici et là, au Nord, au Sud, à l’Ouest, à l’Est d’Eden qui …
 
One Love !!!
Pour lire l’article, cliquez ici
 

Sur La Lune le 24 octobre à la Condition Publique

On est là… 🙂
Sur La Lune SAMEDI 24 OCTOBRE à la Condition Publique, à Roubaix…
Cartographies subjectives | Nouvelles cartographies – Labo 148
+ Médias & représentations | Nouvelles cartographies – Labo 148
▶ Une journée toute en poésie
Venez partager, en famille ou entre amis un moment de poésie, en présence des membres des éditions La Marge, du Collectif On A Slamé Sur La Lune et de la dream team du Labo 148.
▶ Programme
14:00 > 16:00 – Ateliers : photo à l’Afghan box, création sonore, collage, gravure, fabrication de la revue de poésie La Velociraptora Histrionica avec l’équipe des éditions La Marge
17:00 > 18:15 – Emission de radio live « La Manufacture des rêves »
La Manufacture des rêves est une utopie radioactive du Collectif On A Slamé Sur La Lune, présentée en live par Manalone, Capitaine Alexandre et leurs invité(e)s, chroniqueurs et artistes d’ici et d’ailleurs, sous le regard enjaillé de Coulibaly Souleymane
dit Soro Solo dit Vié-Père 🙂, parrain de l’émission.
La Collection de poésie L’iconopop et la revue Intranqu’îllités fondée par James Noel
et Pascale Monnin seront mises à l’honneur, et des textes offerts en partage, pendant l’émission et dans le temps de poèmes prévu ensuite, scène ouverte de slam poésie et musique.
On the moon.
Anne Bocandé nous emmènera en voyage littéraire. Et nous aurons le bonheur aussi, d’échanger avec l’ami frère Ken Wongyoukhong photographe des âmes et de découvrir le nouvel album du hermano Toninho Almeida, qui nous fera le cadeau à valeur inestimable de plusieurs titres en live.
18:30 > 19:45 – Temps de poèmes, avec les auteur(e)s de L’iconopop Lisette Lombe
et Suzanne Rault-Baret, Flora et Simon de La Marge, les étudiant(e)s de l’Université de Lille inscrit(e)s en classes de déclamation du Collectif OASSLL, et lecture d’extraits du roman de Marc Alexandre Oho Bambe “Les Lumières d’Oujda” paru aux éditions Calmann-Levy.
Merci à Ute Sperrfechter, Barbara Lerbut et aux équipes du Labo 148, en particulier à Julien, qui nous accueillent pour un moment précieux.
D’humanités, enlianées.
One Love !!!
P. S: pour les ami(e)s qui venaient pour mon set dj, j’ai envie de vous dire « Party » remise, et on s’enjaillera quand même, de mots, de musique et de poésie vibrantes 🙂
⬇️ INFORMATIONS PRATIQUES ⬇️
sam 24.10 | 14:00 – 20:00
Gratuit/Entrée libre
📍LA CONDITION PUBLIQUE📍
Contact / Réservation :
+33 (0)328334833
billetterie@laconditionpublique.com

A la librairie La Forge, Marcq-en-Baroeul

On est là… 🙂
Merci à Gwenaelle Bel et à toute l’équipe de la magnifique librairie La Forge à Marcq, pour l’invitation chaleureuse et l’accueil en ces temps crispés.
Merci aux amis de quinze ans et au public présents, et à Anne Bocandé, qui a assuré son rôle de modératrice avec brio.
Merci aux lectrices, aux lecteurs, et aux libraires, qui portent mon roman nouveau au cœur et me le témoignent depuis sa parution en août, je suis ému et honoré, de nos partages.
Je jouerai de mon livre, « Les lumières d’Oujda »(éditions Calmann-Lévy) et en lirai quelques extraits, ce Samedi 24 octobre à la Condition Publique, à Roubaix, en merveilleuse compagnie de poétesses et poètes invité(e)s du Collectif On A Slamé Sur La Lune.
Ami(e)s de la métropole Lilloise, rendez-vous à 17h à la CP, pour traverser. Ensemble !!!
One Love !!!
P. S: merci à Nicolas et à Franck Bourillon, pour les photos.

Rendez-vous à La Forge à Marcq ce 23 octobre

On est là …

Ami(e)s de la métropole Lilloise, nous avons donne rendez-vous à La Forge, magnifique librairie située à Marcq, ce VENDREDI 23 OCTOBRE à 18h30, pour une rencontre autour de mon roman nouveau, « Les lumières d’Oujda », paru chez Calmann-Lévy.

Je jouerai de mon livre, il faut le voir pour le croire 🙂, en lirai quelques extraits, et surtout nous parlerons, de littérature et de poésie, d’encre qui coule fleuve, d’errances et d’exils, de (jeunes) réfugiés aussi, sous le feu tragique de l’actualité. Heureux de cette rencontre, « à la maison », il est finalement assez rare, depuis quelques années, en dehors de la FNAC qui me soutient depuis mes premières publications, que je sois invité à partager mon travail d’artisan à Lille qui est pourtant ma ville d’adoption, Lille où j’ai posé mes valises de poèmes il y a plus de vingt ans.

Merci à Gwen et à son équipe, d’organiser ces « retrouvailles », at home, on the moon.

p.s : il faut s’inscrire sur FB ou en téléphonant au libraire pour réserver sa ou ses places. One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#écrirejustejusteécrire

#LifeisAPoetrip

#OnTheMoonForLove

Dans Marianne

On est là… 🙂

En « fugue majeure », dans Marianne, cette semaine, sous la plume de Frederique Briard qui fait part belle à mes mots.D’orage, d’amour, de résistance et d’espérance.Merci pour cet article sur mon roman nouveau, « Les lumières d’Oujda », paru dans la rentrée littéraire, chez Calmann-Lévy. Et disponible, partout.

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

À la Roche… Sur La Lune

On est là… 🙂

À la Roche… Sur La Lune.

Dans une Agora transformée en scène ouverte à la littérature et à la citoyenneté actives, on a fait corps et cœur, ensemble, et on s’est donné de l’énergie pour tenir, oui tenir bon, tenir droit, droit dans nos bottes de sept lieues, tenir au beau, tenir debout, et retenir le jour qui s’enfuit vers la nuit du monde, ou alors au contraire, ne rien retenir, ni les sourires ni les larmes, et surtout pas les Armes Miraculeuses, la tendresse et la révolte, les bouquets de mots et de notes indigo, oui on s’est dit et redit en silence complice notre besoin de poésie qui seule délivre des infos tournant en boucle mortifère, on s’est dt et redit notre urgence, notre urgence de poésie qui nous livre ensemble à nos demains intérieurs, ces demains que nous rêvons, de toutes nos forces et nos faiblesses légitimes de femmes et d’hommes tentant dans le vent d’avancer, et de tenir encore, tenir toujours, tenir en équilibre sur le fil, le fil du temps suspendu à la vie qui nous braille entre les lignes de la vivre intense, la vivre enfin à hauteur de nous-m’aime dignes et debout définitivement, debout même dans le (co)vid(e) sidéral qui a frappé à la porte de nos (in) existences et de nos (in)consciences humaines, le (co)vid(e) gouvernemental qui voudrait nous priver de (bon) sens et de fête sans masque, d’intelligence et d’en commun, de promenades au clair de la lune, de coeurversations dans la rue avec les étoiles pour témoins, de toute nourriture d’âme et de flamme allumée dans le corps et le coeur social. Alors il nous faudra, il nous faut, tenir oui tenir, et réapprendre à vivre, c’est bien de cela qu’il s’agit. Je me répète, je sais, mais la répétition, ici n’est pas, figure de style.

Et hier soir, le Champ Libre était chant des possibles ensemble, merci à Mario la libraire, à la Cimade, au public présent, pour l’accueil chaleureux chaleureux et les échanges nourris, merci, à l’Homme qui lit pour les photos et vidéos (à venir), et merci à Souad et à Mr Souad les restaurateurs, pour le plat de dernière minute sans oignons, ni ail ni échalote, 🙂 et le rhum, vieux naturellement et aux arômes d’ananas, la convivialité, l’hospitalité du Maroc, en Vendée…

One Love !!!

#rentréelittéraire2020

#beauvoyageàoujda

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove