Le Télégramme

On est là … 🙂
En conf’errance devant des élèves du Lycée de Kerneuzec, à Quimperlé dans le Finistère, pour parler encore et toujours à coeur ouvert de poésie, indiscipline qui me meut et m’émeut, me déporte et me porte à la rencontre du monde depuis plus de vingt ans. Continuer une mère veilleuse, transmettre, partager, allumer quelques étincelles dans les regards en face, c’est bien de cela qu’il s’agit.
Merci aux enseignantes de lettres et de français, et aux profs documentalistes qui ont préparé avec grand soin ce temps de livre ensemble, merci aux jeunes pour leur écoute et la pertinence de leurs questions, celle-ci par exemple « l’écriture peut-elle être refuge du monde? »….
Merci à l’association Rhizomes, qui m’accueille en résidence artistique à Douarnenez, et m’offre de vivre ces moments d’échange autour des mots.
Tout peut.
Tout.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!
Pour lire l’article sur le Télégramme.fr, cliquez ici