Sur le plateau de France 3 Région Alpes-Côte d’Azur

Sur le plateau de France 3 Région Alpes-Côte d’Azur, pour parler de poésie dans tous ses états, de résistance par l’art et la culture, du Printemps des poètes à Nice et des Journées Poët Poët dont je suis le bien heureux parrain cette année.
Merci à Sabine Venaruzzo, directrice du festival pour l’invitation et le bel accueil.
Merci à la journaliste Magali Roubaud et à France 3 pour le relais médiatique de notre action poétique sur le territoire.
Ami(e)s de la région, retrouvons nous et chantons, les possibles ensemble : 

– ce vendredi 10 mars à La Gaude à 19h (déambulation artistique sur le parking du village),
– samedi 11 mars à 15h à la Médiathèque Nucera à Nice en belle compagnie de l’ami Alain Larribet et à 18h à la librairie La Briquetterie dans le Vieux Nice
– dimanche 12 mars à 14h au Monastère de Saorge

One Love!!!


Lire à Douala

Na som, Lire à Douala, c’était beau et bon, pour le coeur et l’âme.
Merci à toute l’équipe d’organisation, membres fondateurs et bénévoles, Mareme Samb en particulier, pour l’invitation à chanter les possibles en terre natale. Merci pour le bel accueil, et toutes les perspectives nées au fil des jours.
Merci à Kidi BebeyMarie Lissouck Ecrivain, et au plus jeune d’entre nous, le doyen Henri Lopès, pour cette semaine intense, riche d’émotion et d’intelligence collectives.
Le sens de la vie est là, peut-être, dans la magie des rencontres qui nous élèvent. Vers nous-mêmes.
Merci à l’IFC qui m’a chaleureusement ouvert sa porte et a formidablement reçu le spectacle de mon « Livre en Live ».
Merci à mes camarades de poésie, lectures chantées et musique improvisée, Marsi EssombaSadrak Pondi, Mike Epaka, Moto (é bobé), Diawara, Lady B, Estelle, Le Berger, Hervé Yamguen, Biboum (Kunde), pour le partage du feu sur la scène de l’IFC et la liesse d’être vivant ensemble, à Bali. Pour moi la rue de la joie, n’a jamais aussi bien porté son nom. Nous sommes des Résidents de la République des idées et du bonheur partagé  
Merci aux jeunes poètes qui se sont jetés aux mots et ont osé commettre un attentat poétique pendant mon concert, j’en garde un souvenir grand et fort.
Merci à Severine Kodjo-Grandvaux, pour la maestria avec laquelle elle a animé les échanges littéraires, j’ai appris beaucoup de ces conversations avec Henri et Kidi, j’ai appris beaucoup d’eux et de moi. 
Merci aux amies Sue LogaMaïrah Moukoury Moulema, Dorine Ebenye, et aux frangins Dominique Mahend, André Hot et Ewané Nja Kwa, d’avoir été là.
Merci enfin au public venu en nombre aux conférences et au concert, merci aux élèves, notre coeur de cible, les élèves des collèges et lycées de New-Bell, Bonendalè, Bonadoumbe, enfants êtres-anges à l’innocence fragile auxquels nous avons répété toute la semaine, que la littérature, la poésie, les arts, la culture sont des « armes miraculeuses » qui aident à construire sa pensée propre et supporter le monde.
Des « armes miraculeuses » qui enseignent à envisager la beauté, énoncer la beauté, embrasser la beauté, ne jamais renoncer.

A la beauté.

Je viens d’arriver à New-York, avec Douala dans les veines.

One Love!!!

douala-5

douala-4

douala-3

douala-2

douala-1

#LeChantDesPossiblesAuMboa
#VivreEcrireLireADouala
#DoualaParisNewYork
#UnHommeEtDesLivresEnLive
#CamerounOMulema

Slam surprise pour le repas des sans-abris à Bordeaux

Dans la rue
La danse
Des mots
La vie
La fraternité d’âmes
D’hommes et femmes
De plein vent

A plein temps

Bravo aux bénévoles de l’association « Les enfants de Coluche » qui organise la « tablée » dans les rues de Bordeaux. Et merci aux amis de la rue Sainte Catherine, pour la chaleur de l’accueil et leurs poèmes, un soir d’hiver solidaire.
Merci à Ken Wongyoukhong pour sa belle sensibilité, ses photographies remarquables et le partage. De l’humanité.
Merci également à Walid Salem et au site d’information Rue89Bordeaux, de relayer cette initiative locale et citoyenne.

Nouvelle Aquitaine Sur La Lune

En résidence d’écriture et création poétique en Nouvelle Aquitaine Sur La Lune …
De villes en villes je vais, à la rencontre d’élèves que j’invite et initie au lâcher prose et à la poésie des jours sans fin. De Cestas à Libourne, en passant par Cenon et Langon, les mots résonnent et sonnent. Justes, toujours. Les jeunes ont entre 14 et 16 ans, et découvrent les poèmes qu’ils portent. En eux.
C’est beau…
Et ce soir, jeudi 17 novembre, un aîné sage et généreux, Cheikh Tijaan Sow me convoque à Bordeaux et me convie à (en)chanter les possibles accompagné par les merveilleux musiciens de son combo Afro-Cubano.
Aux Arts Citoyens, nous n’avons rien d’autre, rien d’autre dans la vie, que d’être vivants !!!

Oloron, Osse-en-Aspe, Hendaye et Ciboure

Merci à la Compagnie Pléiades, Alain Larribet et Caroline Bentz pour l’invitation et l’accueil, toujours chaleureux, dans la Vallée d’ASPEranza …
Merci à Sylvie Darreau et Anne-Marie Carthé pour le partage à La Poterie… La Cheminante est une Maison.
Merci au public qui s’est déplacé pendant ces trois jours frénétiques, entre Oloron, Osse-en-Aspe, Hendaye et Ciboure. C’était beau.
Et parce que nous n’avons rien, rien d’autre dans la vie que d’être vivant, nous continuerons de fréquenter, d’envisager, « dévisager » la beauté. Ensemble!!!

Au programme: Oloron, Osse-en-Aspe, Pau, Hendaye et Ciboure

Direction le Sud-Ouest, pour un marathon des mots en (belle) compagnie d’Alain Larribet (harmonium, chant, flûtes et hang) et Caroline Bentz (piano et viele à roue)
Au programme : chanter «  »Asperanza », agrandir ma collection de sourires et cueillir de nouvelles fleurs d’insomnie : 4 concerts et une rencontre littéraire en 3 jours et 5 villes ( Oloron, Osse-en-Aspe, Pau, Hendaye et Ciboure).
La vie? Un défi.
La poésie? Un pari… sur la vie.
Merci à la Compagnie Pleiades, pour l’invitation au partage.

Au Salon du Livre de La Brède

Sur les terres de Montesquieu
Au Salon du Livre de La Brède
Sur La Lune…

Merci à Sylvie Dufranc et à toute l’équipe d’organisation du Salon du Livre, pour l’invitation et le bel accueil au pays de l’auteur des « Lettres Persanes ».
Merci et bravo aux jeunes élèves du Collège Montesquieu, « Les Enfants Poètes » et « Petites Plumes », pour leur conscience du monde et leur poésie.
Merci à Caroline Bentz et Alain Larribet, pour le temps suspendu.
Merci à Laurence Haxaire et Ken Wongyoukhong, pour notre première Expoésie ensemble!!!
Merci à Evan Goodrow, pour le kif poetry jam, on remet ça à New-York en Février !!!
Et enfin, merci merci, na som jita au public de La Brède, pour le moment de communion autour du feu…

De la musique et des mots.

One Love!!!

 

la-brede2

la-brede1

la-brede4

la-brede3

 

 

#RentréeLittéraire2016
#TourDeFrancePoétique
#LeChantDesPossibles
#UnHommeEtUnLivreEnLive
#EcrireJusteJusteEcrire
#Expoésie
#LifeisAPoetrip

 

La Brède pour le Salon du Livre

Bien arrivé à La Brède pour le Salon du Livre.
Au programme de ce weekend sur les terres de l’auteur des « Lettres Persanes » : ateliers d’écriture et d’expression poétique au Collège Montesquieu, visite du château du philosophe des Lumières, Expoésie avec le talentueux photographe Ken Wongyoukhong et la journaliste Laurence Haxaire, rencontres et concerts littéraires, dédicaces de « Résidents de la République » et du « Chant des possibles » …
Bonheur aussi de retrouver sur scène les amis musiciens Alain Larribet(harmonium, chant, flûtes, hang) et Caroline Bentz (piano, vielle à roue)
Ami(e)s de la région Bordelaise, you are welcome… On the moon 🙂

Au Lycée Professionnel Toulouse Lautrec

Au Lycée Professionnel Toulouse Lautrec.
Fier, très fier de mes élèves d’une journée, mémorable, à ALBI. Sur La Lune …
Lâcher prose est loin d’être simple, surtout quand on ne se sent pas de légitimité pour écrire, il faut se faire violence, un peu, oser, et c’est ce qu’ils ont fait. 
Avec coeur.
Ils ont osé, causé, posé les mots et pris les « armes miraculeuses » pour se révéler, à eux-mêmes et à leurs professeurs.
Merci à la vie, et surtout à ces jeunes gens, pour le « remake », inattendu, du Cercle des Poètes Disparus 🙂
C’était beau.