Suza, Jours et Nuits de la Poésie

Suza, à la saison des amours
Chantent oiseaux sans cages
Volent lucioles lucides
Et jour qui s’énonce
annonce
Salve bleue de clartés
 
Au pied d’un arbre musicien d’une autre ère
Parlent un fils et son père
De poésie source et horizon de lumière
 
L’amour tisse toile
De fond au poème
De la vie qui file étoile
Vers la mer
 
Aujourd’hui
Je suis à la fois
Fils et père
D’Alexandre
 
Une rivière
Coule sur mon visage
 
Et quelques sourires
Plus loin
 
Au bord d’elles et d’eux
 
Des femmes et des hommes
 
S’enlianent à leurs espérances sublimes
 
Résilience, rêvistance fondent
 
Leur rapport au monde
 
Things fall apart
 
Et alors?
 
Il nous restera toujours
 
Les mots pour nous (re)prendre
 
Au « Je » de la vie
 
Digne et debout
 
Ce « Je » qui se transforme par foi en Nous
 
Quand on apprend à écouter son cœur tambour
 
Et à lâcher prise et prose de toute son âme
 
Toujours
 
 
Suza, Jours et Nuits de la Poésie, avril 2021.
 
Tout.
 
Tout peut.
 
Tout peut être.
 
Tout peut être annulé.
 
Sauf nous.
 
MAOB
 
Na som jita à Hemley BoumAnne-sophie StefaniniDagenius Abdou Kamal-Dine,
 Yax LeaderArmand GauzBarz DiskiantFred EbamiAlbert Morisseau Leroy, Ange,
Fatima Salim Said Ali, aux formidables jeunes qui participent à nos masterclass d’écriture, et à la Fondation MAM pour ce temps de partages essentiels.
 
.. ici à Suza, on fabrique.
 
Nos utopies.
 
One Love !!!
 
 
 

En direction de Brest et de son Espace d’art contemporain Le Comeodia

On est là… 🙂
En direction de Brest et de son Espace d’art contemporain Le Comeodia, pour une Expoésie concoctée par notre Collectif On A Slamé Sur La Lune, autour de « Visions d’Afrique » l’exposition en cours, au cœur de laquelle figure en belle et juste place le travail du frère génial Fred Ebami.
Je dédicacerai mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy) et jouerai de mon livre en live pour le public invité cet après-midi à célébrer les deux ans de la galerie, entre 14h et 18h.
Merci à notre agent, la merveilleuse Sandrine Constant pour l’organisation et à Adeline de Montpezat la directrice du lieu, pour l’invitation.
Ami(e)s de la région, you are welcome !!!
On the moon again.
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!

En bleu de travail

On est là … 🙂
En bleu de travail, avec my man Fred Ebami et Ange qui n’est jamais très loin, quand on invite les jeunes, tous les jeunes, de tous les milieux, à prendre la parole et leur envol, écrire et dire le (leur) monde, s’écrire et se dire dans le (leur) monde, partager rêves et révoltes hier aujourd’hui et demain…
Ecrire c’est prendre et se donner de ses nouvelles. Dire, c’est autre chose en corps, d’une manière certaine, faire acte de présence au monde.
Bravo aux « Mécanos de demain » et à « The Carrosiers » qui ont compris que l’écriture pouvait aussi « réparer », « souder les déchirures de la vie. »
Oui bravo et merci, à ces élèves de première année de CAP maintenance des véhicules et CAP carrosserie, au lycée des métiers de l’automobile de Pont-de-Buis (Finistère), et à leur professeur, pour ce temps passé ensemble, à chercher, à trouver la poésie enfouie en eux et dans leur quotidien : « la soudure, cette lumière bleue », « je parle et je continuerai de parler car ma parole est un impact ».
Les mots entre guillemets dans ce post sont les mots de gamins d’une classe arc-en-ciel, qui ont osé leur prose, osé leur cause !
Je les remercie encore pour le geste grand, et également pour le cadeau fait au Collectif On A Slamé Sur La Lune, nous n’avions jamais slamé dans un garage 🙂
Merci à Maria Vialou et à l’association Rhizomes again, pour l’organisation de ces rencontres en milieu scolaire. Et pour la suite qui se dessine, la semaine prochaine à Douarnenez et à Quimper, où je chanterai les possibles sur une plage, jouerai de mes livres en live, dédicacerai aussi mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy)
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!
Cliquez ici pour lire l’article dans Ouest France

Dans le journal Ouest-France

On est là… 🙂
Dans le journal Ouest-France, qui revient sur ma dernière conf’errance en lycée, devant une cinquantaine d’élèves suivant l’enseignement de spécialités en français et en lettres hellénes.
Merci pour l’invitation, l’accueil, le partage.
Des mots, et des idéaux derrière les mots.
Na som jita à Maria Vialou de l’association Rhizomes pour l’organisation et à Fred Ebami ami frère complice de toujours pour les conseils avisés aux jeunes, « croire en ses rêves. »
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!
Ouest France
Cliquez ici pour lire l’article dans Ouest France

Hemingway avait raison

On est là… 🙂
 
Hemingway avait raison, et on a bien fêté à Paris cette semaine, « Lundi méchant » le nouvel album, mirifique, du frère
Gaël Faye, et de merveilleuses nouvelles pour mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » que je vous partagerai bientôt.
Et on a reformé aussi, avec les frangins Soro Solo, Fred Ebami et Olivier Rogez la team « Usual Suspects » 🙂
 
And now direction l’Ariège et un lieu or du temps, pour écrire et méditer, contempler et accueillir, pendant 15 jours à la montagne, laisser les mots me prendre la main, et voir surgir au milieu de jours neufs et de nuits fièvre, mon prochain livre.
 
One Love !!!
 
 

#TourDeFrancePoétique

#LifeisAPoetrip

#écrirejustejusteécrire

#OnTheMoonForLove

#KaiserSozeisnotdead

La Manufacture des Rêves est ouverte… Sur la route 2 …

La Manufacture des Rêves est ouverte … enjoy (y)our poetrip !

Merci encore à nos invité(e)s, Barz Diskiant, Lisette Lombe, Ken Wongyoukhong, Suzanne Rault-Ballet Toninho Almeida, à la dream team lunaire, le parrain Coulibaly Souleymane dit Soro Solo, Anne Bocandé, Fred Ebami, Albert Morisseau Leroy, aux étudiants de l’Université de Lille inscrits au cycle de poésie du Collectif On A Slamé Sur La Lune, à Ute Sperrfechter, à la Condition publique et au Labo 148, à Flora, Julien, aux éditions La Marge et à la Collection L’Iconopop. https://smartlink.ausha.co/la-manufacture…/sur-la-route-2One Love !!!#OASSLExperience#LaManufactureDesRêves

Sur La Lune à La Condition Publique

On est là… 🙂
 
Sur La Lune en merveilleuse compagnie, de Soro Solo aîné bienveillant et parrain généreux de La Manufacture des Rêves notre émission radioactive, et de nos invité(e)s: my irmao Toninho Almeida qui nous emmène au Brésil, l’ami frère Ken Wongyoukhong
photographe capteur d’âmes, Barz Diskiant éditeur romantique qui nous présente avec les poétesses de feu Lisette Lombe et Suzanne Rault-Ballet la collection de poésie vive et vibrante L’Iconopop.
 
Merci à la Condition publique et au Labo 148, Ute Sperrfechter, Anne Bocandé, Julien, Flora, et les éditions La Marge, pour cette émission enregistrée en live dans le cadre de la magnifique exposition « Nouvelles Cartographies », merci à Gwenaelle Bel de la Libraire La Forge, partenaire de notre manif de rêve général.
 
Merci à Manon Kaufmann et à Marine Durand, pour leur présence chaleureuse et leur aide à l’accueil et à la vente des livres.
 
Merci aux étudiants des classes de déclamation du Collectif On A Slamé Sur La Lune, l’université de Lille a de la chance de vous compter dans ses rangs, et Manalone et moi sommes si fiers et honorés d’être vos professeurs. D’espérance, surtout.
 
Merci à Laetitia pour les photos, et à Nico Lewandowski et Max Ch’Mit pour le kif musical, souvenir du futur. Hâte de remonter sur scène ensemble 🙂
 
Et enfin, merci au public venu assister à notre fête des mots, célébration de la vie, encore elle, toujours elle, la vie ! What else?
 
C’était au Beau Repaire, à Roubaix, et c’était beau et juste, juste beau.
 
Albert Morisseau Leroy, Fred Ebami et moi vous donnons rendez-vous DIMANCHE 22 NOVEMBRE à 11h22…CHEZ VOUS 🙂 donc ici même, pour découvrir un programme radiophonique, j’aurai pu dire podcast aussi 🙂, joyeux et vivifiant pour le cœur et l’esprit.
 
Qu’on se le dise et se le redise, La Manufacture des Rêves est ouverte…
 
One Love !!!