On avait 20 ans et on freestylait

On est là… 🙂
 
Et on fête les 25 ans de « Hell on earth » de Mobb Deep, un des titres fondateurs de notre amour pour le Rap, et la culture Hip Hop.
 
On avait 20 ans et on freestylait à la fac en rêvant de musique, de poésie, de voyages et d’horizon, on rappait nos révoltes et nos rêves, de révolution et d’amour.
 
Les années ont filé en étoiles mais certaines choses n’ont pas changé, avec Fred Ebami on est resté les mêmes, et on a toujours les mêmes rêves, ensemble !!!
 

Hier à La Factorie

On est là… 🙂
 
Et on dit Merciiiii, na som jitaaaaa au public qui s’est déplacé hier à la Factorie pour un moment or du temps, riche en mots et en émotions bleues.
 
On a partagé la tendresse du jour J de la joie et les sourires vrais, qui chantent l’amour.
 
Fred Ebami, Albert Morisseau Leroy et moi, sommes encore sur un nuage, « De souffle à souffle », création nouvelle du Collectif On A Slamé Sur La, nous porte vers vous.
 
Bientôt.
 
Merci à Patrick, Jérôme, Marie, Julie, l’équipe de la Maison de la Poésie de Normandie, pour le bel accueil, à Severine et à Léon (bon bagayyyy), poétesse et poète pour la puissance d’âme de leur geste d’art, aux ami(e)s présent(e)s, à Sandrine Constant, best agent for rêveurs.
 
Merciiiii aussi à Anne-Gaelle Saliot , Felwine Sarr, et les étudiant(e)s de Duke University qui ont accueilli notre conf’errance hier en visio, peu de temps avant notre entrée on stage.
 
Big big up à Fred pour sa première, Denzel peut partir en retraite tranquillement… après Macbeth 🙂, à Albert pour le travail, de lumière, et de mise en scène, et de comédien, et de poète, et de diseur, et de tout ce qu’il a mis d’énergie, de compétences techniques et de sensibilité dans ce travail, si justement.
Le voyage continue tout à l’heure au Club, 30 Rue de Bourgogne, à Paris, à partir de 20h.
 
Octobre est doux.
 
« La poésie est une arme chargée de futur. »
 
Définitivement.
 
One Love
 

En résidence sur l’île du Roi

On est là…. 🙂
 
En résidence sur l’île du Roi, on écrit, on dit, on cherche, on commence à trouver, un rythme, une trame narrative, un sens dans la manière d’investir l’espace, on joue, on rit, on vibre au théâtre les mots et les émotions qui nous guident.
 
La création en cours du Collectif On A Slamé Sur La Lune prend cœur et corps, et ce jeudi 14 octobre, nous offrirons en partage un extrait au public lors d’une soirée de restitution qui s’annonce oufissime 🙂
 
« De souffle à souffle », est un texte choral écrit et Incarné par Fred Ebami, Manalone et moi-même, mis en scène par Albert Morisseau Leroy avec brio et exigence terrible.
 
« De souffle à souffle », c’est tout à l’heure à la Maison de la Poésie de Normandie, à 19h30.
 
Ami(e)s de la région, you are welcome !!!
 
On the moon.
 
One Love !!!
 

On A Slamé Sur La lune at work

On est là… 🙂
 
On A Slamé Sur La lune at work : la pièce de théâtre, le livre, l’Expoésie et l’album des 15 ans du Collectif.
 
Merci à l’équipe de la Maison de la Poésie de Normandie, qui nous accueille en résidence de ré-création artistique.
 
L’île du Roi vibre des songes de feu qui nous brûlent et nous courent le cœur, nous tiennent debout et ensemble depuis nos premières voix.
 
Liées pour la vie.
 
One Love !!!
 

Suza, Jours et Nuits de la Poésie

Suza, à la saison des amours
Chantent oiseaux sans cages
Volent lucioles lucides
Et jour qui s’énonce
annonce
Salve bleue de clartés
 
Au pied d’un arbre musicien d’une autre ère
Parlent un fils et son père
De poésie source et horizon de lumière
 
L’amour tisse toile
De fond au poème
De la vie qui file étoile
Vers la mer
 
Aujourd’hui
Je suis à la fois
Fils et père
D’Alexandre
 
Une rivière
Coule sur mon visage
 
Et quelques sourires
Plus loin
 
Au bord d’elles et d’eux
 
Des femmes et des hommes
 
S’enlianent à leurs espérances sublimes
 
Résilience, rêvistance fondent
 
Leur rapport au monde
 
Things fall apart
 
Et alors?
 
Il nous restera toujours
 
Les mots pour nous (re)prendre
 
Au « Je » de la vie
 
Digne et debout
 
Ce « Je » qui se transforme par foi en Nous
 
Quand on apprend à écouter son cœur tambour
 
Et à lâcher prise et prose de toute son âme
 
Toujours
 
 
Suza, Jours et Nuits de la Poésie, avril 2021.
 
Tout.
 
Tout peut.
 
Tout peut être.
 
Tout peut être annulé.
 
Sauf nous.
 
MAOB
 
Na som jita à Hemley BoumAnne-sophie StefaniniDagenius Abdou Kamal-Dine,
 Yax LeaderArmand GauzBarz DiskiantFred EbamiAlbert Morisseau Leroy, Ange,
Fatima Salim Said Ali, aux formidables jeunes qui participent à nos masterclass d’écriture, et à la Fondation MAM pour ce temps de partages essentiels.
 
.. ici à Suza, on fabrique.
 
Nos utopies.
 
One Love !!!
 
 
 

En direction de Brest et de son Espace d’art contemporain Le Comeodia

On est là… 🙂
En direction de Brest et de son Espace d’art contemporain Le Comeodia, pour une Expoésie concoctée par notre Collectif On A Slamé Sur La Lune, autour de « Visions d’Afrique » l’exposition en cours, au cœur de laquelle figure en belle et juste place le travail du frère génial Fred Ebami.
Je dédicacerai mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy) et jouerai de mon livre en live pour le public invité cet après-midi à célébrer les deux ans de la galerie, entre 14h et 18h.
Merci à notre agent, la merveilleuse Sandrine Constant pour l’organisation et à Adeline de Montpezat la directrice du lieu, pour l’invitation.
Ami(e)s de la région, you are welcome !!!
On the moon again.
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!