Expoésie aux Récollets #2

On est là …

On the moon again… For love.
Merci à toutes et tous, ami(e)s, artistes pour votre présence chaleureuse samedi dernier aux Récollets, à l’occasion rêvée de notre deuxième Expoésie en ce lieu. Magique.
Merci à la dream team de rêveurs for ever  Chrystel Bonfils Dozias, Sandrine Constant, Albert Morisseau Leroy et Fred Ebami, Vadim Erudaçi, pour l’organisation, l’enthousiasme et la folie douce en partage.
Merci aux artistes magnifiques Freeda Nera, Huxlay Hux, Gaelle Rauche, Martina, Vadim, JïvHe Jan-victor Gémieux, aux diseuses et diseurs de poésie, Sophie Mayer, Dayana Matevosova, Robin Summa, à la petite étoile, Paloma de Scheena Donia Relooking .
Comme aurait dit D’Ormesson solennel, « C’était bien » …  Et tellement plus encore…
Merci à Frederique Briard, pour les photos, les vidéos, et les mots. Le regard sur notre art. De dire et de vivre.
Vivement la prochaine, en décembre.
D’ici là, restons vivant(e)s. Vibrant(e)s.

One Love !!!



#Expoésie2
#OASSLLforLife

Expoésie aux Récollets le 24 octobre

Le 24 octobre à 20h aux Récollets
154 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris

Après le succès de la première EXPOÉSIE en octobre dernier, le collectif On A Slamé Sur La Lune (Fred Ebami, Albert Morisseau-Leroy et moi-même)  revient pour une nouvelle escale et escalade poétique. Se mélangeront à nouveau pop art, slam, poésie, musique, … avec : Sophie Mayer, Nera Stipicevic, Céline Nannini, Huxley, Vadim Erudaçi, Jiveh et d’autres invités surprises.

Ami(e)s de la capitale et de la région nous vous attendons en nombre.

One Love !!!

Les Récollets, 154 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris

Entrée libre. Réservation contact@centre-les-recollets.com

 

 

 

Expoésie aux Récollets le 12 octobre

Le 12 octobre à 20h aux Récollets
154 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris

La poésie se pose en évidence aux récollets. Depuis plusieurs années les rencontres avec des auteurs se succèdent et petit à petit, au gré des échanges, des connivences, se dessine l’image d’un havre peuplé d’âmes généreuses et curieuses formant un cercle magnétique de passionnés.

Le 12 octobre, avec Fred Ebami et Albert Morisseau-Leroy, notre collectif On A Slamé Sur La Lune propose de faire escale et escalade poétique avec cette première invitation d’un nouveau genre.

 

 

 

Une semaine au lycée Liégeard à Brochon

On est là …

Et cette question rituelle, douce et brutale à la fois, qui revient toujours dans un grand éclat de vivre : « à quoi sert la poésie? »
Et ces réponses d’élèves du Nord et du Sud, enfants du monde et êtres-anges à l’innocence fragile, qui fusent :
la poésie sert « à empêcher les étoiles de tomber », « à jongler avec les mots comme Messi avec un ballon » , « à expulser sa colère », « à faire danser les nuages », « à cultiver la paix », « à faire reculer les ténèbres » …
Et puis, le silence. L’émotion qui danse. Entre les mots.
La lumière qui soleil le coeur. Et la joie arrachée aux jours qui filent en étoiles. La tendresse en battement d’ailes.
La tendresse des poètes, « espèce en voie de disparition qui voyage en baleine bleue autour du monde »… Depestre est là. Eluard aussi. Et tant d’autres encore, magnifiques professeurs d’espérance !!!
Ecrire pour ne pas vivre inutile, cette phrase étincelle l’existence, elle donne sens à la vie. Et ce sens explose là, plus que partout ailleurs, dans ces instants inénarrables, mémorables « écoles de poésie » que nous inventons et réinventons sans cesse, avec le souci de transmettre aux jeunes gens dont nous avons la charge. Parfois.
Par foi. Transmettre. Le sens du partage. Le sens de la beauté. Le sens de la révolte. Transmettre. C’est bien de cela qu’il s’agit.
Merci à Gaelle Rauche, Albert Morisseau Leroy et Fred Ebami, pour cette belle et intense semaine des arts passée ensemble, à rire fou et à transmettre aux classes de seconde du Lycée Liégeard à Brochon… Sur La Lune.
Merci aux enseignantes Marie-Sabine et Isabelle, porteuses d’un projet pédagogique, artistique et profondément humain.
Et enfin, et surtout, merci aux élèves pour leur écoute et leur confiance, leur poésie offerte.
Toute cette énergie et tout cet amour font du bien à l’âme, ils sont viatiques pour poursuivre le voyage.
De vivre.

One Love !!!

#Uneécoledepoésie
#SemaineDesArts
#LapoésieEstUnArtDeVivre
#SlamAcademy
#OASSLL

Fête de la poésique le 21 juin à 21h au Club des Poètes à Paris

J-7 avant notre fête de la Poésique au Club des Poètes (30 rue de Bourgogne) à Paris 7è.
J’aurai la joie grande d’offrir en partage les mots de mon nouveau recueil « Ci-gît mon coeur » (éd. La Cheminante), disponible à la fin du mois chez tous les (bons) libraires 🙂
Et la joie poétique se transformera en fête de la musique et de la fraternité rieuse, grâce à la présence des amis frères, Alain Larribet, musicien magicien, Manalone et Fred Ebami du Collectif On A Slamé Sur La Lune et d’autres invité(e)s sur scène.
Merci à Sophie Mayer et à Blaise Rosnay, pour l’invitation chaleureuse.
Ami(e)s d’île de France, rendez-vous sur place à 21h pour dîner, avant l’envol(ée). Lyrique.

p.s : comme le lieu est plutôt intimiste, il vaut mieux penser à réserver si vous souhaitez être de la party. (vous pouvez le faire en mp ou directement au Club)

One Love !!!

#BIenvenueAuClub
#Ci-gîtMonCoeur
#UnLivreEnLive
#écrirejustejusteécrire

En résidence artistique dans le Finistère Nord

On est là …

En résidence artistique dans le Finistère Nord… Sur La Lune.
Les idées fusent du bonheur de notre immersion on the moon again, ébullition, émulation, on rit, beaucoup, on écrit, on dessine -surtout Fred et c’est beaucoup mieux ainsi- , on tourne des images et des pages de vie, on clipe, on court-métrage, on promène nos regards, on en prend plein les yeux, on découvre le coin, magnifique au passage, « la beauté habite le monde » comme dit l’ami Sadrak.
On enseigne, on apprend d’élèves qui nous élèvent, enfants débordant de créativité et générosité, êtres-anges auxquels la vie n’a pas fait de cadeau pourtant. On accueille, on offre, on s’émeut, on transmet.
On rit. Encore. En choeur. On partage.
L’envie.
On déclame, slame. On dit. On chante. Ce que nous sommes.
En somme. Un collectif. D’artistes. Sans frontières.
Ni limites. On encourage, chacune, chacun, toutes et tous, à oser.
Oser lâcher prise et prose. Oser sa ou ses causes.
Primordial. Déployer ses ailes. Voguer. Voler. Vers soi. Vers les autres.
Grâce aux mots.
Et par un ciel bleu élégant, on se quitte pour mieux se retrouver.
Quelques poèmes plus loin.
La vie.
Encore elle. Toujours elle. La vie, qui nous dicte l’envie, de ne pas renoncer.
Ne jamais renoncer. Au sens, à l’Amitié, à l’Amour, à la Beauté.
Rien sur cette terre n’aura jamais plus de valeur. Ni de sens, d’ailleurs.
Gratitude et émotion. L’aventure est belle. Ensemble.

Nouveau projet du Collectif On A Slamé Sur La Lune

On est là …

Le nouveau projet du Collectif On A Slamé Sur La Lune, est en cours … d’écriture.
Albert Morisseau Leroy, Fred Ebami et moi-même serons en résidence artistique bientôt pour nous … réinventer sur scène. Show devant !!!

One Love !!!

#Carnaval
#OASLLforLive
#OnTheMoonAgain
#ForLove
#ForLife

Affiche de mon prochain film – Réapprendre à vivre

Joie de partager avec vous, l’affiche du film que je réalise et dont j’ai tourné les premières images dans l’archipel des îles de la lune, aux Comores qui ont offert un décor sublime à l’histoire que je raconte et entends porter à l’écran.
Next stop pour le tournage, El Jadida au Maroc en septembre et Douala au Cameroun en décembre.
En attendant le bonheur, soyons heureux. La vie passe trop vite.
La vie passe, plus vite que les vacances d’été…

Merci au frangin, the only one and genius Fred Ebami pour son travail graphique sur cette photo signée Picasso El Zain dans le village d’Iconi.

Merci à Amal Attoumani et Zain, ma dream team de tournage à Moroni, à Dagenius Abdou Kamal-Dineet Fatima Salim Said Ali pour leur participation active au rêve en cours.

One Love !!!


#Réapprendreàvivre
#PremierFilmEnCours
#TouteLaPlaceEstPourLaBeauté

Toronto, Montréal, Maubourguet, Paris… Sur La Lune

Intérieur / Extérieur / Jour et Nuit / La poésie du monde.
Toronto, Montréal, Maubourguet, Paris… Sur La Lune.
Les souvenirs de ces quinze derniers jours défilent en cortège et dérivent en moi, fragments de rêves.
La vie?
Un risque à courir.
Pourquoi?
Pour ne pas mourir sans avoir été, ne pas partir sans avoir goûté … au moins une goutte, de clarté.
Merci au public et à l’équipe du Théâtre des 7 Chandelles, aux élèves et aux professeurs de Toronto French School, à Mémoire d’encrier à Montréal, à James Baldwin et Ewané Nja Kwa pour le slam au Musée de l’Homme, au Collectif d’artistes du Sybille Sunday à Paris, oui merci, pour le vertige partagé.
Merci à Fred Ebami, Alain Larribet et Caroline Bentz, pour le poetrip.

One Love !!!