Montpellier, Gazette Café, un samedi soir sur terre

On est là…

Montpellier, Gazette Café, un samedi soir sur terre. Diên Biên Phù, regards croisés. Conf’errance littéraire, musicale, universitaire.
L’ami Pierre Journoud, historien passionné et passionnant plante le décor. Les étudiants, nombreux dans le public divers, écoutent. Les faits. Rien que les faits. La vérité des chiffres et des témoignages sans cesse recoupés quand on est scientifique avec une éthique.
Je suis invité à lire des extraits de mon roman premier, et à commenter les évènements historiques que sont les guerres de décolonisation à partir de la bataille de Diên Biên Phù, mère de toutes les batailles, bataille-monde en raison de toutes les forces en présence et du sang qui y a coulé. Le sang du Vietnam. Le sang de la France. Le sang des Afriques, celle du Nord et celle Subsaharienne.
Je lis. Raconte. L’histoire.
Une autre histoire. Ancrée dans la grande, bien réelle, mais inventée aussi, avec la liberté de celui qui pense que rien de ce qui est humain ne peut être étranger à un autre humain.
Je lis. Dis. Raconte. L’histoire, toute en émotion et fulgurance, d’Alexandre et Alassane Diop, d’Alexandre et Mai Lan, flamme.
Il n’y a plus de faits.
Il n’y a plus que des femmes et des hommes.
En errance. Espérance. Résistance. Résilience.
Des femmes et des hommes.
Dans leurs vérités interieures, leurs quêtes intimes universelles.
Le pouvoir de la littérature.
Des mots qui dansent, sur des chemins de transe.
Calvin Yug habile, me surprend, il habille ma déclamation d’indépendance de notes bleues, à la guitare, à l’harmonica. Et puis il y a ce moment, inénarrable, SON concert de voix qui viennent d’ailleurs, du mboa.
Le temps se suspend. Personne ne veut redescendre.
La magie de la musique, quand elle est offerte avec le cœur.

Conférence ?
Non.
Conf’errance …

J’erre encore. J’erre toujours.
En quête de nous-m’aime.
Debout.

Merci au monde dans la salle, aux ami(e)s de Lille et de Montpellier qui sont venu(e)s à notre rencontre.

One Love !!!

#BienvenueàDiênBiênPhù
#RegardsCroisés
#ConfErrance

A la Sorbonne Nouvelle pour l’Université de l’Engagement

On est là …

Retour en images à la Sorbonne Nouvelle où se tient l’Université de l’Engagement pendant trois jours.
Merci à Marc Germanangue et toute la direction de l’Institut, pour l’invitation à partager poésie, éthique, po-éthique peut-être.
Merci à Gaelle Rauche, pour le moment vécu ensemble, en conf’errance et en ateliers, avec des lauréats formidables dont les mots et les sourires interpellent l’avenir et repoussent les ténèbres.
Merci au public de ce matin, salle comble et debout, pour l’écoute et l’énergie belle transmise, l’émotion accueillie.
Dans la tendresse infinie d’un jour bleu joli, (col)porteur de rêves fragiles et d’espérance sublime.

Conf’errance poétique aux Midis de la poésie ‘Ecrire, c’est prendre la mer’

On est là …

Je vous invite à écouter ma conf’errance poétique, donnée aux Midis de la poésie à Bruxelles, en belle compagnie de mon ami frère Alain Larribet, le berger des sons. Laissez vous aller, porter, par les mots, les notes, venez, prendre la mer avec nous. Vous ne le regretterez pas, parole de Capitaine !!!
Bienvenue à bord, d’un navire qui ne sait pas où il va …

One Love !!!

Souvenir d’un instant suspendu aux Midis de la Poésie

On est là …

Merci pour ce cadeau, souvenir d’un instant suspendu aux Midis de la Poésie à Bruxelles il y a deux jours.
Ecrire c’est prendre la mer, j’ai pris la mer par amour.
Alain Larribet, on me dit dans l’oreillette que tu es merveilleux

One Love !!!


#LifeisAPoetrip
#EcrireJusteJusteEcrire
#BruxellesSurLaLune

Les Midis de la Poésie à Bruxelles le 27 mars

On est là …

En conf’errance poétique ce midi à Bruxelles, en belle compagnie de l’ami frère Alain Larribet, dans le cadre des Midis de la Poésie à 12h40 aux Musées Royaux des Beaux-Arts.

Ecrire c’est prendre la mer …

Ecrire, c’est prendre la mer ou le maquis, traverser enfer et paradis de Dante, danser la vie, bousculer les paradigmes établis, poser les mots, prendre les armes du cœur pour dire le monde, prédire le passé, se souvenir du futur, redire l’amour, enfanter l’instant qui donne plein sens au mot présent…

One Love !!!

En partenariat avec CEC ONG

RESERVATIONS : INFO@MIDISDELAPOESIE.BE

#LifeisApoetrip
#TourDuMondePoétique
#Ecrirec’estprendrelamer