Martigues…Sur La Lune

On est là… 🙂
 
À Martigues… Sur La Lune.
 
Avec mes frangins Christophe Isselee et Rohân Houssein, devant la Cascade où nous avons offert poèmes et musique ensemble.
Merci à Zaïnaba Ahamada et à toute l’équipe d’organisation du Festival Diversité, pour l’invitation chaleureuse et le bel accueil.
Merci aussi pour cette photo qui dit toute notre émotion devant la première expo du bro !!! 🙂
 
One Love !!!
 

Sur Mars Avec Christophe et Albert

On est là… 🙂
Sur Mars
Dans le regard
De l’ami Do Duc Mathieu
Merci à lui
Pour cette photo qui dit
Tant de nous
Sur La Lune
De retour à Paris, on s’enjaille au Club des poètes, 30 Rue de Bourgogne dans le 7e arrondissement, ce JEUDI 11 Novembre à partir de 19h.
Ami(e)s d’île de France, ou de passage dans le coin, vous êtes chaleureusement invité(e)s.
Merci à Blaise Rosnay, pour ses bras et son cœur ouverts toujours au poème qui nous lie, et son accueil, ce soir encore la fête sera belle.
 
One Love !!!
 

Sur la scène du théâtre d’Arles

On est là… 🙂
 
Sur la scène du théâtre d’Arles, chant bleu et musique pour Paroles Indigo.
Na som jita à Senny Camara et à Christophe Isselee, pour le partage du feu qui nous brûle.
 
Na som jita au public, qui nous porte et rend merveilleusement hommage à Sita, grand-mère veilleuse. Émotion grande pour moi.
Na som jita à Sandrine Constant, best agent for rêveurs, pour la vidéo, souvenir de l’instant.
 
Et à Albert Morisseau Leroy, pour la scénographie et les lumières, big big up et na som.
 
One Love !!!
 

Nio Far, Paroles Indigo

On est là… 🙂
 
‘Nio far » était le mot de désordre de l’édition 2021 de Paroles Indigo, et c’est bel et bien ce que nous avons été.
Ensemble !
 
Ubuntu, nous sommes parce que vous êtes, vous êtes parce que nous sommes.
Ensemble.
 
Sur scène, et en dehors.
Ensemble
Dans le tumulte du monde.
Ensemble.
Dans le vertige des jours et des nuits de la poésie qui tient parole ouverte à l’Autre, parole hospitalière, parole juste, parole d’âme.
 
Na som jita à Isabelle Grémillet, à l’équipe d’organisation et à toutes et tous les bénévoles du festival.
 
Na som jita à Sandrine Constant best agent for rêveurs, à la sista Senny Camara blues woman deh, aux frères Christophe Isselee et Albert Morisseau Leroy, pour la magie.
 
Na som jita à Soro Solo aîné toujours bienveillant et dandy en chef, Sahad Sarr et son groupe de feu, Olga Yaméogo grande sœur et arrangeuse de potion magique dérangée 🙂, Michel Digout, Fatou Kande Senghor, Nathalie M’dela Fournier, Christian Epanya, Chantal et Yves, hôtes incroyables de gentillesse.
 
Na som jita au public venu en nombre au Théâtre d’Arles, pour l’écoute-osmose.
 
Prochain rendez-vous de cette édition 2021 sur deux continents, Saint Louis, au Sénégal, en Décembre. Et Il y fera, tout aussi beau.
On y sera.
 
On est ensemble.
 
Ici et là-bas.
 
One Love !!!
 

Au Club des Poètes

On est là…
 
Et on vous souhaite la bienvenue au Club des poètes, un samedi soir sur la terre.
 
La poésie ?
 
Un divan pour l’âme.
Installez-vous.
Nous vous offrons en partage, un bouquet tressé à plusieurs, de mots et de notes indigo.
 
 
Na som jita Sandrine Constant pour la vidéo, précieux souvenir d’un moment « or » du temps, instant suspendu.
 
Prochain rendez-vous au Club, le 11 novembre, merci cher Blaise Rosnay pour ton accueil.
 
One Love !!!
 

Au Théâtre d’Arles

On est là… 🙂
 
Rendez-vous poétique et musical, au Théâtre d’Arles, ce dimanche 31 octobre à 17h30, dans le cadre du merveilleux festival Paroles Indigo.
 
Le moment sera fort et beau, c’est un fait, et une fête déjà.
 
 
Na som jita à Isabelle Grémillet et à toute l’équipe Paroles Indigo pour l’invitation chaleureuse et les idéaux partagés, créer de l’en commun et construire des ponts entre les rives et les rêves, du nord au sud, de l’ouest à l’est d’Eden qui n’existe pas, n’existe nulle part.
 
Fabriquer nos utopies, ici et maintenant, là-bas aussi, partout, c’est bien de cela qu’il s’agit.
 
Ami(e)s de la région, on vous attend et vous espère en nombre.
 
Nio far !!!
 
One Love !!!
 

 Et la vie, est soleil devant. 

On est là… 🙂
 
Et la vie, est soleil devant.
L’envie aussi, de laisser trace.
Ensemble.
C’est dit, c’est dit.
Nommer les choses, pour qu’elles adviennent.
L’album est déjà là, dans le cœur tambour.
Et le rêve de feu qui nous court.
Encore et toujours, dans le corps.
 
Merci messieurs Albert Morisseau Leroy et Christophe Isselee pour la cœurversation, au bout du petit matin de nos espoirs enlianés.
Na som jita, pour la joie claire qui nous lie.
 
Calvin Yug, Fred Ebami, Sandrine Constant, vous avez raté le dernier verre, mais vous êtiez là aussi, avec nous.
 
Le voyage continue.
 
One Love !!!
 

Au Marathon des mots

On est là… 🙂
 
Au Marathon des mots, en compagnie de my man Christophe Isselee Guitariste pour porter les mots du frangin Feurat Alani qui nous offre Le parfum d’Irak, un texte dense et tendre, juste et fort, politique et poétique, ode à l’enfance que l’on n’oublie pas, l’enfance que l’on garde au creux de soi, au cœur du cœur, l’enfance que l’on emmène, partout, où nous mènent nos pas, l’enfance qui nous ramène, souvent à nous-mêmes.
 
« Le parfum d’Irak » invite à décentrer nos regards, nous rappelant que ni les dictatures, ni les guerres, ni les mensonges d’état qui les causent parfois, ne fondent les pays et les peuples.
 
Feurat nous dit.
Bagdad, Mossoul, Falloujah, avant.
La catastrophe.
Pendant.
Et après aussi.
 
Feurat journaliste de terrain, franco-irakien, citoyen du monde, ami frère rencontré sur le chemin des poèmes, nous dit qu’il ne faut pas seulement rendre compte de la tragédie et du nombre des morts, il faut aussi parler de la vie et des vivants qui résistent, des visages qui refusent de renoncer à leur humanité.
 
Fier et ému de porter ce projet, ce livre nécessaire dans ma voix, posée et frénétique sur les notes bleues de oud, de guitare et de lapsteel de Mister Easy Lee.
 
Merci au trois cents personnes dans le public hier au Théâtre des Mazades à Toulouse , pour l’écoute et le partage, à l’équipe technique pour le bel de accueil, et au festival pour l’invitation.
 
On recommence ce soir, à 20h30 à l’Escale, à Tournefeuille.
 
Et ce sera beau, assurément et profondément humain.
 
Merci à Léa Koutzenco et à Françoise, pour les photos souvenirs de l’instant. Encore suspendu.
 
One Love !!!
 

En répétition à Fès… Sur La Lune

On est là …

En répétition avec les amis frères Alain Larribet et Christophe Isselee, à Fès… Sur La Lune.

Honorés nous sommes, d’être programmés dans le cadre du prestigieux Festival de Musiques Sacrées du Monde.

Nous rencontrons le public aujourd’hui à 18h, à Dar Batha.

Bienvenue à bord, d’un navire qui ne sait pas où il va…

Merci au frangin Ken Wongyoukhong, pour son regard.

Sur notre art.

One Love !!!

#TourDuMondePoétique
#LifeisAPoetrip
#Fragments
#OpéraSlamBaroque