Opéra slam baroque le 25 juin à la Fondation Louis Vuitton

Dans le cadre de sa Carte Blanche Poétique autour de l’exposition Art/Afrique, qui se tiendra les 24 et 25 juin à la Fondation Louis Vuitton, Alain Mabanckou conçoit un programme original autour de la poésie et de la littérature africaine pour en explorer la diversité des expressions orales.
A cette occasion, il m’invite à la fête des mots  le dimanche 25 juin à 17h 🙂

« De terre, de mer, d’amour et de feu » est un opéra slam baroque de 45 minutes. Je serai accompagné de Caroline Bentz (piano, vielle à roue et chant), Alain Larribet (duduk, harmonium indien, hang, percussions, sanza et chant) et Sara Maurin Kane (danse).
De la poésie pour saisir le tremblement du monde, dans le mouvement incandescent d’une langue qui déborde. J’embrasse mes vertiges et chante les possibles. Je danse avec mes mots de blues et d’espérance. Un récital à la fois baroque et contemporain, un hymne vibrant à la vie et à l’amour.

A la croisée des disciplines, mêlant poésie, musique, chant et danse, « De terre, de mer, d’amour et de feu », est l’adaptation inédite de mon livre éponyme, présentée pour la première fois.

La représentation se déroulera à l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton et sera suivie d’une rencontre en Galerie 3, Niveau Rez-de-bassin (accès par l’auditorium).

Pour en savoir plus sur l’événement Carte Blanche à Alain Mabanckou : http://www.fondationlouisvuitton.fr/evenements/afrique_evenements/poesie-litterature.html

IntranQuille à Bruxelles

Un samedi soir intranQuille à Bruxelles la belle, en pleine action d’insurrection amoureuse orchestrée par le poète James Noel. Merci à toutes et tous sur scène, Emmelie Prophète, Martine Fidèle, Dominique Gillerot, Geneviève, Makenzy Orcel, Rodney Saint-Éloi, Dorcy Rugamba, Dany Laferrière, James et Babx, pour le partage. Des poèmes et du feu…
Merci à Dominique et toute l’équipe de Cec Ong, pour l’invitation et le chaleureux accueil à la manif de rêve général « Ayiti La » !!!
Merci au public pour la belle écoute, et les échanges précieux à la fin de la soirée.
Et merci encore à Dany Laferrière, pour son élégance d’âme et le noeud pap « made in Mada » qu’il m’a offert, un brin taquin : « le dandy, c’est toi » 🙂 

One Love !!!

Ayiti la ! à Bruxelles

Je serai aux rencontres littéraires Ayiti La ! demain 9 juin à Bruxelles.

Ami(e)s de Bruxelles et environs, vous aussi soyez là !!!
Découvrez la riche programmation de l’événement et venez participer à cette belle fête de Lettres.

CEC vous invite à une rencontre d’auteurs venant d’Haïti, Montréal, Paris, Dakar, Lille, Bruxelles pour célébrer ensemble 20 ans de coopération bilatérale entre Haïti et Wallonie-Bruxelles International.

One Love !!!

Programme sur la page Facebook de l’événement 

Ich bin ein Bayreuther

Ich bin ein Bayreuther … en belle compagnie de Najem Wali (écrivain et journaliste Irakien), d’Abdelaziz Baraka Sakin (écrivain Soudanais, lauréat du prix du Livre Engagé de la Cène Littéraire et du Prix Littérature Monde), et Nicolas Grange (réalisateur Français).
One Love !!!


#LifeisAPoetrip
#TourDuMondePoétique
#LeChantDesPossibles
#DeTerreDeMerD’AmourEtDeFeu
#BigSasFestivalinternationalDeLittérature

Toronto, Montréal, Maubourguet, Paris… Sur La Lune

Intérieur / Extérieur / Jour et Nuit / La poésie du monde.
Toronto, Montréal, Maubourguet, Paris… Sur La Lune.
Les souvenirs de ces quinze derniers jours défilent en cortège et dérivent en moi, fragments de rêves.
La vie?
Un risque à courir.
Pourquoi?
Pour ne pas mourir sans avoir été, ne pas partir sans avoir goûté … au moins une goutte, de clarté.
Merci au public et à l’équipe du Théâtre des 7 Chandelles, aux élèves et aux professeurs de Toronto French School, à Mémoire d’encrier à Montréal, à James Baldwin et Ewané Nja Kwa pour le slam au Musée de l’Homme, au Collectif d’artistes du Sybille Sunday à Paris, oui merci, pour le vertige partagé.
Merci à Fred Ebami, Alain Larribet et Caroline Bentz, pour le poetrip.

One Love !!!


Conversations avec moi-même …

– De quoi s’agit-il?
– De vivre !
– Comment?
– Libre et enraciné dans son errance …
– Tu penses pouvoir y arriver?
– Je ne me pose pas la question, je m’y emploie, coeur, corps et âme … depuis l’âge de vingt ans.
– Et où cela te mènera t-il?
– Seuls mes poèmes le savent …
– Et tu fais toujours le même rêve ?
– Lequel ?
– Arriver à ton dernier soir sur cette terre, en paix …
Avec toi-même et les autres?
– Oui, je rêve toujours de partir sans valises de regrets, ni trop de remords
– Tu en auras pourtant, on ne peut pas tout bien faire
– Il ne s’agit pas de bien faire, il s’agit de faire juste et de son mieux, agir juste, être juste et juste être … soi-même
– Pourquoi?
– Pour ne pas mourir (de son) vivant
– C’est donc bien de cela qu’il s’agit, vivre, encore et toujours?
– Oui, radicalement, définitivement, vivre. Vivre, jusqu’à l’amour.

MAOB

#EstCeDoncAinsiQueLesHommesVivent?
#VivreMaisQu‘EstCeDoncQueVivre?
#RéapprendreÀVivre