Fugees

Fugees
Nous sommes
En espoir de cause
Des êtres dans le vent
Sortis du ventre
De nos (terres) mères
Pour vivre et faire prendre l’air
À nos idées haut placées
Dans le ciel qui coule
Sur nos visages pour être aimés
Avec ou sans visas
….
 
MAOB
 
Le week-end dernier dans la Marne, à l’abri du monde qui gronde, nous avons bu la même eau, une eau de vie et de poésie, de fraternités et de sororités rieuses.
Fabriquer nos utopies, créer des oasis pour le vivant, le vibrant, s’offrir des échappées belles, c’est bien de cela qu’il s’agit.
Merci à Marie-Pierre Barrière et à l’association EOLE, pour l’engagement citoyen, l’accompagnement profondément humain de jeunes qui ont tant besoin de souffler, après l’enfer des traversées, et l’enfer administratif à l’arrivée au pays des droits de l’homme… qui a des papiers, des jeunes qui me touchent et m’emeuvent, me donnent de formidables leçons de courage et de dignité, de résilience et de résistance, de lumière et de joie inaliénables.
Merci à ces jeunes, poètes qui s’ignoraient (pour certains), le vieux monsieur que je suis 🙂 est heureux de les avoir guidés en ateliers.
Pourquoi j’écris ?
Pour ne pas vivre inutile.
Définitivement.
 
One Love !!!
 
 

Au Collège Simone Veil de Bourg-Achard en Normandie

On est là… 🙂
Na som jita à Hélène Thérin-Darasco, enseignante de français au Collège Simone Veil de Bourg-Achard en Normandie, pour l’invitation et l’accueil, et pour ses mots qui disent et redisent le sens, l’importance de la place, essentielle, de la poésie vibrante et des auteur(e)s vivant(e)s 🙂 des poètes, des artistes en milieu scolaire.
Ouvrir des horizons, c’est bien de cela qu’il s’agit. Magie. Des instants. Suspendus.
Sur le fil.
Du poème.
Merci aux élèves pour leurs mots « chargés de futur », les tapis de silence offerts, les sourires cerfs-volants et les rires aux éclats de vivre.
Et merci à Charlène Damour et à la FACTORIE, Maison de la Poésie en Normandie, pour l’organisation de ces rencontres en collèges.
One Love !!!

À Vienne …. Sur La Lune

On est là …

À Vienne …. Sur La Lune.
Merci à mes élèves d’aujourd’hui et demain, pour leurs mots offerts. Aux jours d’après.
Merci à l’association Les Rim’ailleurs, pour l’invitation et l’accueil tout en poésie. Je m’en suis pris plein le cœur. Écrire. Et dire. Pour ne pas vivre inutile. Ma quête est la même. Depuis plus de vingt ans.

A Plouha dans les Côtes d’Armor

On est là …

Merci aux élèves de Plouha, pour leur accueil, leur écoute, et leur poésie offerte au jour d’après.
Merci aux équipes de la médiathèque et de la Mairie, pour leurs mots à l’égard des miens, et merci au Maire d’avoir fait de moi un citoyen d’honneur de la ville. Pensée pour ma mère et mon père. Je vole toujours. Au secours de nos rêves.

Dans un amphi, quelque part en Bretagne

On est là …

Dans un amphi, quelque part en Bretagne … Sur La Lune
Et en même temps, en live ce soir, à Berne, avec les amis frères Albert Morisseau Leroy et Calvin Yug pour l’ouverture de la Semaine de La Langue Française et de la Francophonie en Suisse.

A la Bibliothèque-Médiathèque d’Évreux

On est là …

Merci à l’équipe de la Bibliothèque-Médiathèque d’Évreux, pour l’invitation au partage.
Des poèmes et du feu.
Merci aussi, aux jeunes de Netreville, pour leur engagement, leur enthousiasme, leurs mots, leur belle envie d’être. Au monde.
Merci à Gaëlle, pour l’offrande poétique au public et aux jeunes et moins jeunes, sur scène.
Comme aurait dit d’Ormesson, solennel, « C’était bien ! »
Non, « en fête » c’était même mieux que ça, ça avait du sens, c’était riche, c’était fort. Émouvant et grand.
D’humanités. Entrelacées.

Lecture et Théâtre pour tous à Nice

On est là …

Merci à Natacha Rolle et Jean-Luc Gag-Gagliolo, à l’initiative de mon invitation au projet « Lecture et Théâtre pour tous » à Nice.

Merci pour les valeurs en partage, et le militantisme, qui nous lient, nous obligent, et nous poussent à interpeller toujours l’avenir, à porter la littérature, la poésie, la culture. Partout. Et sans relâche.

Merci pour leur belle écoute à tous les publics qui m’ont accueilli, élèves de collèges et lycées, adultes en centre hospitalier, jeunes en centre psycho dynamique, pendant une semaine riche en émotions, dont certaines irréductibles aux mots.

Et merci aux journalistes de Nice Matin et France 3, qui se sont déplacés aux rencontres organisées.

One Love !!!

#LifeisAPoetrip
#TourDeFrancePoétique
#RésidentsDeLaRépublique
#LeChantDesPossibles
#BienvenueàDiênBiênPhù
#CigîtMonCoeur
#ADN
#DeTerreDeMerDeLoveEtDeFaya
#écrirejustejusteécrire
#NePasVivreinutile

Semaine de résidence artistique à Dax

On est là …

Transmettre, encore et toujours.
Faire école, faire éclore.
Poèmes et chansons.
Humanités fragiles.
Rêves adolescents.
Paroles arborescentes.
Incandescentes.

« On n’est pas sérieux, quand on 17 ans », tant mieux.
Pourvu que cela dure. Un peu. Beaucoup. Passionnément. À la folie. Douce.
De la grandeur de l’âme.

Merci aux élèves du lycée Borda, pour leurs mots qui accrochent l’horizon et allument mille boucans d’espérance en moi.
Merci à Ange Alexandre Oho Bambe, mon assistant pendant cette belle semaine de résidence artistique à Dax.
Merci à Caroline Bentz, pour la connivence, et la musique bleue. Toujours.
Merci à Kalam Makja, pour l’énergie partagée.
Et enfin, merci, à Olivier, professeur débordant de bienveillance pour ses élèves, qui nous a ouvert les portes de ses classes de seconde et première.

Nous sommes.
Ensemble.
Enfants de sens mêlés.

One Love !!!

#UneéÉcoleDePoésie
#TourDeFrancePoétique
#LifeisAPoetrip

 

A l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville

On est là …

Aux côtés de MONSIEUR Emmanuel Dongala, hier à la rencontre des étudiants de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville… Sur La Lune.
Merci à mon amie Khady Fall Diagne organisatrice du Festival International de Littérature qui nous accueille et nous offre de rencontrer cette jeunesse combattante, porteuse de rêves et d’espérances.
Notre place en tant qu’artistes, écrivains, poètes, romanciers, musiciens, citoyens du monde, est là aussi, là surtout, auprès des générations d’après.
Pourquoi j’en suis aussi sûr? Je vous laisse regarder la vidéo
Et plus sérieusement, parce que je pense comme le grand-père immense poète du frère d’art Albert Morisseau Leroy, « qu’il n’y a pas de révolution sans chanson ».

Ateliers avec les CM1 au Festival Atlantide à Nantes

On est là 🙂

Merci aux élèves de CMI Nantais pour leurs mots offerts au jour d’après, merci au petit garçon qui a illuminé la matinée d’hier avec cette réponse à la question rituelle, douce et brutale à la fois, que je pose à mes élèves et aux participants de mes ateliers d’écriture depuis plus de dix ans : à quoi sert la poésie?

« A ne pas se lever du pied gauche, à renaître et repartir de plus belle dans la vie »

Prochains rendez-vous au coeur de l’Atlantide à NANTES ce samedi 17 février , à 15 h au Château des Ducs de Bretagne, en belle compagnie de Caroline Bentz à la vielle à roue, et ce soir à 18h au Bar du LU avec Alain Mabanckou, Felwine Sarr et Nii Ayikwei Parkes, nous slamerons le monde qui vient.

One Love !!!