L’ivresse littéraire

On est là …

Dans cette magnifique chronique de mon roman premier, « Diên Biên Phù », publié chez Sabine Wespieser éditeur en mars.
Merci à Amandine, blogueuse littéraire, pour ses mots :

« Mi-avril, je suis tombée amoureuse, foudroyée. Par un roman, une plume, un homme fictif, des Hommes. De l’humanité que certains savent porter en eux, transmettre, partager. De cet amour qui irradie. »

Gratitude et émotion. Bleues. Toujours. L’aventure est belle. Ensemble!!!

One Love !!!

 

Lire l’article sur L’ivresse littéraire

#BienvenueàDiênBiênPhù
#écrirejustejusteécrire
#Livresselittéraire

Littafcar

On est là …

Dans ces « doux murmures », sur le site Littafcar (Intersections littéraires d’Afrique et des Caraïbes).
Merci à Dominique Gillerot, pour cette chronique jolie de mon roman premier, Diên Biên Phù, paru le 1er mars dernier chez Sabine Wespieser éditeur.
Oui na som jita, pour ses mots précieux à l’égard des miens :

…Diên Biên Phù, c’est le doux murmure d’un poème infini qui efface le temps et fait survivre l’amour. Diên Biên Phù, c’est le doux murmure d’échanges épistolaires qui délicatement expliquent à l’autre, ce qui est, ce que l’on ressent, sans le blesser, en toute liberté, loin, très loin. Diên Biên Phù, c’est le doux murmure entre hommes et femmes qui se rencontrent dans l’amour, dans l’amitié, mais aussi dans l’adversité. Diên Biên Phù, c’est le doux murmure de conversations de Marc Alexandre Oho Bambe avec ses maîtres d’espérance – Aimé Césaire, René Char, Edouard Glissant….- présents à travers tout le roman.
Diên Biên Phù, c’est aussi un hymne à l’art d’écrire, indissociable de la vie du poète-slammeur et romancier Marc Alexandre Oho Bambe, convaincu qu’il faut prendre le temps non pas de choisir, mais de se laisser choisir par les mots justes, – épurer son texte, épurer sa vie – .

Gratitude et émotion, encore et toujours. L’aventure est belle.
Ensemble !!!

One Love !!!

Pour lire l’intégralité de l’article

#BienvenueàDiênBiênPhù
#écrirejustejusteécrire