Sur les ondes de France Inter

On est là… 🙂
 
Sur les ondes de France Inter ce Samedi à 14h, dans la Librairie Francophone animée par Emmanuel Khérad.
 
Avec mon frangin Fred Ebami nous parlerons et déclamerons des extraits de notre roman graphique « Nobles de cœur » (éditions Calmann-Lévy), en librairies depuis le 27 avril.
La promotion du livre commence, les rencontres autour de nos mots et images aussi, merci aux journalistes, aux libraires et aux festivals qui ont déjà manifesté leur intérêt pour ce texte de mémoire et d’espoir qui chante, slame, rappe, dessine les rêves d’une jeunesse en sursis et pourtant tellement présente à elle-même et à l’à venir à inventer et reinventer toujours.
 
Ensemble.
 
 
One Love !!!
 

JT de 19/20 sur France 3

On est là … 🙂

Dans le JT de 19/20 sur France 3, qui annonce entre autres événements culturels dans la région, mon « Requiem… » ce Mercredi 27 AVRIL, à 18h au Théâtre Expression 7, situé au 20 rue de la Réforme, à Limoges… Sur La Lune.

Merci aux journalistes d’être venus à notre rencontre à la Maison des Auteurs des Francophonies.

Et à Daniely Francisque et à Martin Belmar, pour les beaux échanges et le thé péyi en partage, na som jita.

Ami(e)s des environs, you are plus que welcome, je serai heureux de partager avec vous ce moment d’intimité artistique : lecture d’extraits de ma pièce de théâtre en cours d’écriture, et coeurversation.

Ensemble !!!

One Love !!!

#LifeisAPoetrip

#TourDeFrancePoétique

#Requiem

#OASSLLExperience

#OnTheMoonForLove

Par monts et par mots

On est là… 🙂
 
Par monts et par mots, sur les ondes de TV5 monde.
 
Je parle de sens, de transmission, de poésie et de philosophie de la vie.
Merci à la journaliste Catherine Monroy pour la richesse de notre échange, et na som jita aux merveilleux élèves de 4ème qui crèvent l’écran 🙂 pour les poèmes offerts ensemble à l’à venir.
 
One Love !!!
 

On A Slamé Sur Les ondes de France Inter

On est là… 🙂
 
On A Slamé Sur Les ondes de France Inter hier soir, pour la der des der de l’été de L’Afrique en Solo, et c’était enjaillé deh! 🙂
 
Merci au Vié-Père pour son invitation à parler des projets du Collectif On A Slamé Sur La Lune, l’Expoésie « Independance Days », et l’album « Carnaval » en cours de ré-création 🙂, disque à venir dont nous avons joué trois titres en live au cours de l’émission.
 
Albert Morisseau Leroy, Calvin Yug et moi, espérons vos retours, en attendant de vous retrouver ici et là, à l’occasion de la tournée de concerts lunaires à l’horizon.
We are on the moon again.
 
Vous pourrez écouter aussi les talentueux Trans Kabar, Ahamada Smis Youssouf et le frangin Christophe Isselee, merci à eux pour le partage du feu.
 
 
One Love !!!
 
 
 

« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir »

« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir », où la cœurversation imaginée entre Commandant Omar et Capitaine Alexandre, autrement dit Frantz Fanon et René Char.
 
Merci à Felwine Sarr, Dorcy Rugamba, T.I.E, Marie-Laure, et Majnun, pour l’émotion bleue et le rappel.
 
Un spectacle urgent, nécessaire aujourd’hui, à voir absolument !
 
Offerte en partage, ma chronique publiée par Le Point.
 
Belle lecture.
 
One Love !!!
 

La Librairie Francophone avec Souad Massi

On est là… 🙂
 
Avec Souad Massi, et pour elle dont le chant me transperce le cœur, son dernier album « Oumniya » est un bijou de tendresse et de lumière, de lucidité aussi vous savez, cette « blessure la plus rapprochée du soleil. »
 
Na som jita à Mehdi et à sa mandoline, pour l’instant suspendu, et à La Librairie Francophone pour le cadeau.
 
One Love !!!
 

Mercredi poésie sur Arte

On est là… 🙂
 
Sur ARTE, porté par les mots de Georges Castera, poète donc professeur d’espérance.
Merci à Paul Ouazan, producteur et réalisateur de la magnifique série « Poésie » de la chaîne ARTE, pour son invitation à dire poème.
 
One Love !!!
 
 
 

Dans les pages du journal Ouest-France

On est là… 🙂
 
Dans les pages du journal Ouest-France, qui revient sur mon passage à DZ… Sur La Lune.
 
Merci au journaliste Timothy Gaignoux pour notre entretien, je suis toujours très ému de parler d’Ibrahima, dont la rencontre a déclenché en moi l’écriture de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), comme une urgence, une nécessité impérieuse de donner visages humains, sourires et rêves, à ces jeunes gens, fugees, qui traversent le monde en espoir de cause.
 
Définitivement pour moi, écrire est un métier de lumière, qui (m’)aide à éclairer les ombres, à dissiper les ténèbres, et surtout à grandir toujours. En humanité belle.
 
One Love !!!