On A Slamé Sur Les ondes de France Inter

On est là… 🙂
 
On A Slamé Sur Les ondes de France Inter hier soir, pour la der des der de l’été de L’Afrique en Solo, et c’était enjaillé deh! 🙂
 
Merci au Vié-Père pour son invitation à parler des projets du Collectif On A Slamé Sur La Lune, l’Expoésie « Independance Days », et l’album « Carnaval » en cours de ré-création 🙂, disque à venir dont nous avons joué trois titres en live au cours de l’émission.
 
Albert Morisseau Leroy, Calvin Yug et moi, espérons vos retours, en attendant de vous retrouver ici et là, à l’occasion de la tournée de concerts lunaires à l’horizon.
We are on the moon again.
 
Vous pourrez écouter aussi les talentueux Trans Kabar, Ahamada Smis Youssouf et le frangin Christophe Isselee, merci à eux pour le partage du feu.
 
 
One Love !!!
 
 
 

« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir »

« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir », où la cœurversation imaginée entre Commandant Omar et Capitaine Alexandre, autrement dit Frantz Fanon et René Char.
 
Merci à Felwine Sarr, Dorcy Rugamba, T.I.E, Marie-Laure, et Majnun, pour l’émotion bleue et le rappel.
 
Un spectacle urgent, nécessaire aujourd’hui, à voir absolument !
 
Offerte en partage, ma chronique publiée par Le Point.
 
Belle lecture.
 
One Love !!!
 

La Librairie Francophone avec Souad Massi

On est là… 🙂
 
Avec Souad Massi, et pour elle dont le chant me transperce le cœur, son dernier album « Oumniya » est un bijou de tendresse et de lumière, de lucidité aussi vous savez, cette « blessure la plus rapprochée du soleil. »
 
Na som jita à Mehdi et à sa mandoline, pour l’instant suspendu, et à La Librairie Francophone pour le cadeau.
 
One Love !!!
 

Mercredi poésie sur Arte

On est là… 🙂
 
Sur ARTE, porté par les mots de Georges Castera, poète donc professeur d’espérance.
Merci à Paul Ouazan, producteur et réalisateur de la magnifique série « Poésie » de la chaîne ARTE, pour son invitation à dire poème.
 
One Love !!!
 
 
 

Dans les pages du journal Ouest-France

On est là… 🙂
 
Dans les pages du journal Ouest-France, qui revient sur mon passage à DZ… Sur La Lune.
 
Merci au journaliste Timothy Gaignoux pour notre entretien, je suis toujours très ému de parler d’Ibrahima, dont la rencontre a déclenché en moi l’écriture de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), comme une urgence, une nécessité impérieuse de donner visages humains, sourires et rêves, à ces jeunes gens, fugees, qui traversent le monde en espoir de cause.
 
Définitivement pour moi, écrire est un métier de lumière, qui (m’)aide à éclairer les ombres, à dissiper les ténèbres, et surtout à grandir toujours. En humanité belle.
 
One Love !!!
 

Dans le Club RFI, l’écume des mots… aux lèvres

On est là… 🙂
Dans le Club RFI, l’écume des mots… aux lèvres.
Merci aux journalistes Éric Amiens et Myriam Guilhot pour l’invitation à leur atelier littéraire interactif, oui merci pour cette belle rencontre avec les élèves de 4ème de « Jeunesse Positive-Abomey Calavi » au Bénin, par la magie de la radio qui peut être radioactive et émettre des ondes poétiques par foi 🙂
Bravo à ces collégien(ne)s Béninois(es) pour leurs lectures émouvantes et leurs questions pertinentes sur l’écriture et sur mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy) dont elles et ils ont fait un résumé si juste.
Nous avons parlé, de mes professeurs d’espérance, de mon enfance au soleil de Douala, mon enfance dans les livres qui me fondent et font de moi ce que je suis, un marcheur et un chercheur d’art…
Et nous avons ri aussi. Parce que « rire est la seule preuve de notre passage sur terre. »
Pourquoi on part ?
Parce que…
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
Transmettre, encore et toujours. Avec cœur l’ouvrage. C’est bien de cela qu’il s’agit.
One Love !!!

Honoré d’être dans la sélection finale du Prix JOSEPH KESSEL 2021

On est là… 🙂
Honoré d’être dans la sélection finale du Prix JOSEPH KESSEL 2021, aventurier parmi les hommes, romancier voyageur, journaliste, grand reporter, Académicien, co-auteur du Chant des partisans, ayant publié entre autres « Belle de jour » et « Les cavaliers », peut-être les plus connus de ses ouvrages.
Le chemin de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy) poursuit son chemin, et j’en suis très heureux.
Merci au jury, à toutes celles et à tous ceux, libraires, lectrices, lecteurs, diffuseurs qui portent ce livre. Au cœur.
One Love !!!
Prix Joseph Kessel

En bleu de travail

On est là … 🙂
En bleu de travail, avec my man Fred Ebami et Ange qui n’est jamais très loin, quand on invite les jeunes, tous les jeunes, de tous les milieux, à prendre la parole et leur envol, écrire et dire le (leur) monde, s’écrire et se dire dans le (leur) monde, partager rêves et révoltes hier aujourd’hui et demain…
Ecrire c’est prendre et se donner de ses nouvelles. Dire, c’est autre chose en corps, d’une manière certaine, faire acte de présence au monde.
Bravo aux « Mécanos de demain » et à « The Carrosiers » qui ont compris que l’écriture pouvait aussi « réparer », « souder les déchirures de la vie. »
Oui bravo et merci, à ces élèves de première année de CAP maintenance des véhicules et CAP carrosserie, au lycée des métiers de l’automobile de Pont-de-Buis (Finistère), et à leur professeur, pour ce temps passé ensemble, à chercher, à trouver la poésie enfouie en eux et dans leur quotidien : « la soudure, cette lumière bleue », « je parle et je continuerai de parler car ma parole est un impact ».
Les mots entre guillemets dans ce post sont les mots de gamins d’une classe arc-en-ciel, qui ont osé leur prose, osé leur cause !
Je les remercie encore pour le geste grand, et également pour le cadeau fait au Collectif On A Slamé Sur La Lune, nous n’avions jamais slamé dans un garage 🙂
Merci à Maria Vialou et à l’association Rhizomes again, pour l’organisation de ces rencontres en milieu scolaire. Et pour la suite qui se dessine, la semaine prochaine à Douarnenez et à Quimper, où je chanterai les possibles sur une plage, jouerai de mes livres en live, dédicacerai aussi mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy)
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!
Cliquez ici pour lire l’article dans Ouest France

Dans le journal Ouest-France

On est là… 🙂
Dans le journal Ouest-France, qui revient sur ma dernière conf’errance en lycée, devant une cinquantaine d’élèves suivant l’enseignement de spécialités en français et en lettres hellénes.
Merci pour l’invitation, l’accueil, le partage.
Des mots, et des idéaux derrière les mots.
Na som jita à Maria Vialou de l’association Rhizomes pour l’organisation et à Fred Ebami ami frère complice de toujours pour les conseils avisés aux jeunes, « croire en ses rêves. »
Tout peut.
Tout.
Tout peut être.
Tout peut être annulé.
Sauf nous.
One Love !!!
Ouest France
Cliquez ici pour lire l’article dans Ouest France