Fondation Jeannette et Alexandre Oho Bambe, arche pour l’éducation et la culture

On est là 🙂

À la Galerie MAM qui a accueilli le lancement à Douala de la « Fondation Jeannette et Alexandre Oho Bambe, arche pour l’éducation et la culture » que nous créons, ma soeur, mon frère et moi, en mémoire et hommage à nos parents Jeannette et Alexandre qui ont oeuvré au Cameroun toute leur vie, par et pour l’éducation et la culture.
La Fondation Jeannette et Alexandre Oho Bambe, a pour vocation première de fédérer et réunir des énergies, des talents artistiques et des personnalités de la société civile aux parcours inspirants pour la jeunesse Camerounaise et toutes les jeunesses du monde. La transmission et le partage sont au coeur du rêve, porté ici à votre connaissance.
Merci à toutes celles et ceux, artistes, acteurs économiques, activistes et entrepreneurs culturels, amis et membres de la famille qui ont répondu à notre invitation à l’action collective, merci d’avoir fait le déplacement et nourri cette première rencontre de sens, témoignages, questions, suggestions et propositions pertinentes.
Merci également aux journalistes présents et aux premiers partenaires entrés dans le mouvement, car c’est bien de cela qu’il s’agit, d’un mouvement, ouvert au monde, ancré dans les réalités locales, un mouvement et un geste du coeur, plus grands que nous.
Na som jita à Mareme Samb, Mohamed, Serges Epoh (Quartier Sud), Hervé Yamguen, Sadrak Pondi, Abomba Louise (Lectures Chantées), André Hot (Hemle), Yane Balog, Marsi Essomba, Thierry Njip, Estelle Ngando, Tapie, et tous les autres participants.
Lugi Bibo, Yannick Alexandre Oho Bambe, I’m proud of you. Proud of us. Nos pas dans les pas des parents, continuons d’avancer dans la vie en « refusant de rester les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur »…

One Love !!!


 

Affiche de mon prochain film – Réapprendre à vivre

Joie de partager avec vous, l’affiche du film que je réalise et dont j’ai tourné les premières images dans l’archipel des îles de la lune, aux Comores qui ont offert un décor sublime à l’histoire que je raconte et entends porter à l’écran.
Next stop pour le tournage, El Jadida au Maroc en septembre et Douala au Cameroun en décembre.
En attendant le bonheur, soyons heureux. La vie passe trop vite.
La vie passe, plus vite que les vacances d’été…

Merci au frangin, the only one and genius Fred Ebami pour son travail graphique sur cette photo signée Picasso El Zain dans le village d’Iconi.

Merci à Amal Attoumani et Zain, ma dream team de tournage à Moroni, à Dagenius Abdou Kamal-Dineet Fatima Salim Said Ali pour leur participation active au rêve en cours.

One Love !!!


#Réapprendreàvivre
#PremierFilmEnCours
#TouteLaPlaceEstPourLaBeauté

Nominé pour le Prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou

Dans la liste des nominés pour le Prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou 2017, que je découvre à l’instant :

Caroline Bergvall (Performance sonore)
Olivier Cadiot, Ludovic Lagarde, Laurent Poitrenaux, Providence (spectacles vivants)
Marc Alexandre Oho Bambe, alias Capitaine Alexandre (poésie /slam)
Alex Cecchetti (Promenades poétiques)
Elitza Gueorguieva (écriture & vidéo)
Louise Hervé et Chloé Maillet (Performance narrative)
Karl Holmqvist (poésie visuelle)
Michel Houellebecq (Exposition, Palais de Tokyo, 2017)
Bruno Latour (Théorie hors du livre)
Sandra Moussempès (poésie-performance)
Emmanuelle Pireyre (Littérature multi-médias)
Cally Spooner (littérature exposée)

La remise du prix Bernard Heidsieck aura lieu le 6 Septembre 2017 au Centre Pompidou à Paris, en ouverture du festival Extra.

Merci au jury qui a choisi de me faire figurer dans cette liste je cite, de « personnalités remarquables et actives de la littérature hors du livre ». Joie. Fierté. Et honneur.

Rendez-vous à la rentrée. Littéraire, naturellement.

One Love !!!

#EcrireJusteJusteEcrire
#ADN
#LeChantDesPossibles
#RésidentsDeLaRépublique
#DeTerreDeMerD‘amourEtDeFeu
#UnHommeEtDesLivresEnLive

Toujours aux Comores … Sur La Lune …

Et ça tourne … Toujours Sur La Lune.
Extérieur jour, la lumière abonde, la poésie vagabonde, libre comme l’art que l’on respire…
Et la beauté inonde mon coeur épris de clarté et mon âme, en flamme et en quête, d’étincelles nouvelles.
Et la vie va, et la vie vient.
La vue revient.
Et mes rêves battent des ailes.
Il a suffi d’un rien, d’un rien, pour que je me sente bien ici.
Marahaba pour tout, à ma team de tournage, mes amis, ma famille à Moroni.

One Love !!!



#LifeisAPoetrip
#UnCamerAuxComores
#NousSommesSawa
#MakingOfDuFilm
#TouteLaPlaceEstPourLaBeauté
#PoésieEnArchipel
#MitsamihouliSurLaLune
#SAkARAfeatOASSLL

Slam à Moroni

Marahaba mendji aux jeunes poétesses et poètes, slameuses et slameurs, musiciens de Ngazidja Sur La Lune pour cette belle restitution des ateliers que j’ai eu le bonheur d’animer aux Comores grâce à la dynamique association Sakara, Dagenius Abdou Kamal-Dine, Amal Attoumani et Fatima Salim Said Ali.
Bravo et encore merci à mes élèves de la semaine, pour leur assiduité, leur écoute et surtout leur poésie engageante.
Merci aussi à Chamsoudine Saïd Assoumani qui nous a invités et chaleureusement accueillis dans son village à Mvouni, pour une joyeuse fête des âmes amoureuses des mots.
Un nouveau collectif d’artistes est né je crois, à Moroni. Tant mieux, plus on est de fous, plus on rit, plus on lit, plus on dit …

Slam à Moroni

En conf’errance poétique avec les jeunes poétesses et poètes, slameuses et slameurs de Moroni … Sur La Lune.
On apprend à se construire en plein, à l’écoute de soi-même et des autres, écrire, dire et grandir ensemble, on clame, slame, déclame le poème que l’on porte en soi, on lâche prise et prose, on offre ses vers solidaires à tous les peuples touchés au coeur par la violence des hommes, on prend la plume pour empêcher les étoiles de tomber…
Marahaba à mes élèves cette semaine, pour leur assiduité et leur belle énergie créatrice, toute leur poésie en partage.

Tournage aux Comores … Sur La Lune …

Tournage d’images pour mon court-métrage, la mémoire-paysage du pays défile et l’île s’inscrit encore plus en moi, émoi, vertige de vivre le moment pésent, fragment d’éternité, le chemin se fait en marchant, ma vie en écrivant et en aimant, mon film se fera, en laissant entrer la lumière et en filmant, La vie, la nature offerte en spectacle à mes yeux qui retrouvent leur regard d’enfant, enfant qui me rappelle les miens à chaque instant et pourquoi je voyage autant : pour rester vivant, c’est-à-dire capable d’émerveillement, vibrant et attentif à chaque signe, signal de beauté du monde.
Merci à ma famille ici, Gamil aka Dagenius Abdou Kamal-Dine, Amal Attoumani aka Amal Potter , Fatima Salim Said Ali et Anlaou, pour la promendade inspirante au Dos du Dragon, au Lac Salé et à Galawa Beach, à la découverte de la région mirifique de Mitsamihouli.
Merci aussi à Cheikh Mc, célèbre rappeur Comorien, pour le chaleureux accueil dans son studio hier soir, où nous avons pu enregistrer avec Laithi Halil à la guitare, les premières voix d’un duo de rêveurs
Aujourd’hui à 20h, je serai au championnat national de slam poésie organisé à Moroni par la dynamique association Sakara, amani à toutes celles et tous ceux qui participent, soyez vous-mêmes et amusez-vous, c’est un mot d’ordre

One Love !!!

#LifeisAPoetrip
#UnCamerAuxComores
#NousSommesSawa
#IciAussiOnChanteLesPossibles