A Villeneuve… Sur-La Lune

Scène de vie à Villeneuve… Sur-La Lune.
 
C’était d’une intensité précieuse, fort et beau.
 
Et c’est encore là, tout de suite maintenant.
 
Merci à Gasandji, à Caroline Bentz et à Calvin Yug pour la joie en partage. Et cette manière si particulière d’habiter ensemble la musique instant T de la tendresse que l’on s’offre et ne souffre pas d’offrir à l’autre. Merci pour les fous rires aussi, aux éclats de soleil dans la voix qui silence ou chante, slame, déclame et rappe. Rêves et révoltes. Hier aujourd’hui et demain.
 
Merci à Isabelle qui m’a accompagné cette semaine à la rencontre d’élèves et d’habitant(e)s de Villeneuve-sur-Lot, aux élèves et aux profs qui m’ont accueilli dans leur classes, et au collectif exceptionnel formé pendant mon atelier intergénérationnel qui a commis un attentat poétique dont le public présent au Centre Culturel, se souviendra longtemps longtemps je pense.
 
Merci à Dominique Monnoyeur et à toute l’équipe du Festival Villeneuve se Livre, pour l’invitation chaleureuse.
 
Na som jita à Sandrine Constant pour l’organisation, les photos, et les vidéos (qui arrivent) et à Fred Ebami, OASSLL for life!!!
 
Next week, rendez-vous lundi et mardi au Creusot (chez Christian Bobin :)), mercredi et jeudi à Neuchâtel (en Suisse), ma tournée d’automne en poésie, est belle et bien lancée.
 
One Love !!!
 

Automne en poésie

On est là… 🙂
 
En partage, les premières dates de ma tournée d’automne en poésie.
 
Après un été consacré surtout à l’écriture, je reprends doucement doucement mon tour de France et du monde, pour dire et partager ma musique de mots.
Ouverture de saison ce Vendredi à 20h30 au Centre Culturel de Villeneuve-sur-Lot, en merveilleuse compagnie de la sister Gasandji (guitare et chant de l’âme) et du frère Calvin Yug (Jazz bantu).
 
Nous offrirons ensemble sur scène, des extraits de mon roman « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy), et autres surprises 🙂
 
Ami(e)s de la région, comment vous dire, vous êtes chaleureusement invité(e)s à bord de notre navire ivre et libre, qui ne sait pas où il va…
 
Merci à Sandrine Constant pour l’organisation des rêves, merci à toutes celles et à tous ceux ici et là et là-bas aussi, qui programment, inventent, réinventent, festivals, rencontres, espaces de relation, cercles d’émotion collective pour grandir encore et toujours en humanité, élargir l’horizon.
 
One Love !!!

Perce Le mystère Du jour

Perce
Le mystère
Du jour
 
Il ne fait jamais nuit
Là-haut
Au levant du rêve
Là où
Bat le cœur tambour
 
Écris
Le vide
Le plein
Tous tes silences
Qui crient
 
Et vis
Danse
Vibre
À chaque évidence
Crée
 
Il ne fait jamais nuit
Là-haut
Au levant du rêve
Là où
Bat le cœur tambour
 
Perce
Le mystère
Du jour
 
Et n’oublie pas
Comme dit le poète
De t’arrêter pour respirer
Le parfum des fleurs
Âmes heureuses
 
 
MAOB
 
One Love !!!

Hier au Club des Poètes à Paris

Faire
Feu
De toute joie
 
Allumer
Étincelle
De vives voix
 
Dire et redire
Ensemble tracer
De nouvelles voies
 
Nous ne faisons pas que rêver, tu sais.
Nous sommes aussi, ce que nous rêvons.
Définitivement.
 
MAOB
 
« La poésie reçoit sur rendez-vous », et elle nous a merveilleusement reçus, hier au Club des Poètes à Paris.
 
Merci à notre hôte, l’ami Blaise Rosnay.
 
Merci au public, aux ami(e)s en présence et à celles et ceux près du cœur toujours.
C’était beau, c’était bon de commencer ma tournée littéraire et poétique d’automne, en ce lieu, or du temps.
 
One Love !!!
 

Tant de poèmes

Il y a
Encore
Tant de poèmes
À apprendre
Par cœur
Par corps
Une vie ne suffit pas
Pour arriver à toucher le fond
Du silence clarté qui fonde
Il y a
Encore
Tant de poèmes
À apprendre
Par cœur
Par corps
Une vie ne suffit pas
Pour arriver à toucher du doigt
Sa vérité nue clarté qui tremble
Il y a
Encore
Tant à lire à dire à écrire
Tant à faire à défaire à refaire
Il est
Toujours
L’heure
Du poème
L’or du temps
Qui file étoile
Défile si bref
Éphémère instant
La vie
MAOB
One Love !!!

On A Slamé Sur Les ondes de France Inter

On est là… 🙂
 
On A Slamé Sur Les ondes de France Inter hier soir, pour la der des der de l’été de L’Afrique en Solo, et c’était enjaillé deh! 🙂
 
Merci au Vié-Père pour son invitation à parler des projets du Collectif On A Slamé Sur La Lune, l’Expoésie « Independance Days », et l’album « Carnaval » en cours de ré-création 🙂, disque à venir dont nous avons joué trois titres en live au cours de l’émission.
 
Albert Morisseau Leroy, Calvin Yug et moi, espérons vos retours, en attendant de vous retrouver ici et là, à l’occasion de la tournée de concerts lunaires à l’horizon.
We are on the moon again.
 
Vous pourrez écouter aussi les talentueux Trans Kabar, Ahamada Smis Youssouf et le frangin Christophe Isselee, merci à eux pour le partage du feu.
 
 
One Love !!!
 
 
 

DZ, fragments d’éternité ..

DZ, fragments d’éternité ..
Quitter la ville
Le cœur rempli
De gratitude
Après un dernier coucher de soleil
Et un dernier lever du jour
Une dernière course
Un dernier plongeon
Un dernier poème offert
Un dernier concert
Et un dernier verre… sur le port
 
Se sentir privilégié
Parce qu’on l’est
De pouvoir aller et venir
Partir et revenir, devenir
Celui que l’on a
Toujours été en « fête »
Garçon de lettres du cœur
Enfant gâté « aux semelles de vent »
 
Quitter la ville
Qui ne me quittera pas
Comme tous ces lieux
Du monde qui me fonde
Et font de mon chemin de vie
Un long chemin d’errance
Un voyage à la rencontre
De moi-même et des autres
Ici là-bas, plus loin toujours plus près
Partout sur la terre
 
Fermer les yeux
Revoir chacune de ces rues d’ombre et lumière
Qui se jettent heureuses dans la mer
Écrire, sourire et se dire
Qu’on leur ressemble de plus en plus
En prenant âge
Sentir le besoin viscéral et vital du large
Et des vagues, à l’âme de ma musique de mots
 
Rouvrir les yeux
Fixer ses pensées
Le ciel
L’horizon
La déraison du plus tendre
L’à venir possible
Car même si rien n’est acquis
Rien n’est perdu non plus
Nous sommes requis
Et tout peut, oui définitivement tout peut
 
Tout peut être
Tout peut être annulé
Sauf nous
 
MAOB
 
Merci à toutes celles et à tous ceux, qui ont fait de mon séjour breton un séjour de tendresse éternelle, merci pour la musique, la danse, le cinéma, les poèmes, et les crêpes en partage.
Merci à Rhizomes pour l’accueil en résidence d’écriture fructueuse, une pièce de théâtre, un roman graphique, un recueil nouveau et mon roman prochain arrivent à la surface bientôt.
Et merci aux Penn sardines, pour leur énergie, la vitalité inspirante de la culture à Douarnenez, tous ces tiers-lieux, où l’on n’attend rien de personne, à part de soi-même, pour faire ensemble, créer du lien, ouvrir des espaces de relation, inventer demain, fabriquer ses utopies.
C’est bien de cela qu’il s’agit, fabriquer nos utopies, et reprendre ce que certain(e)s voudraient nous confisquer.
 
Et, et, et… rendez-vous ce dimanche soir à 21h sur FRANCE INTER, pour la der des der de l’émission estivale du Vié-Père Soro Solo.
En belle compagnie, nous jouerons en live et en direct Albert Morisseau Leroy, Calvin Yug et moi-même. Nous présenterons en exclu, quelques titres de l’album en cours de ré-création du Collectif On A Slamé Sur La Lune.
 
One Love !!!
 

Au festival du film de Douarnenez

On est là… 🙂
 
Au festival du film de Douarnenez, et demain vendredi 27 août entre 15h et 17h, je dirai poèmes en belle compagnie de Marion Le Guével qui dansera mes mots en impro.
Rendez-vous sur le stand de l’association Rhizomes, au cœur du village du festival, pour de riches et beaux moments de partage.
One Love !!!
 

J’ai entrevu l’éternité hier soir

S’atteler
À la tâche
S’attacher
À rappeler
Inlassablement
Par les mots
Et les images
Les signes
D’une présence lumineuse
Que la violence du monde
Ne pourra jamais altérer
J’ai entrevu l’éternité hier soir
Je fais des photos
Comme j’écris
Sans savoir
Où je vais
Je fais des photos
Comme j’écris
Toujours rêvant
De soleil la nuit
 
MAOB
 
One Love !!!
 

‘Indignez-vous’ est ma chanson préférée de l’ ami HK

On est là…
 
Un soir d’invincible été on a chanté, en hommage à Stéphane Hessel et à toutes celles et à tous ceux, qui nous ont enseigné que « résistance n’est qu’espérance ».
 
‘Indignez-vous » est ma chanson préférée de l’ ami HK, celle qui me bouleverse le plus, parmi tous les titres précieux qu’il a écrit et mis en musique, et ce fut un bonheur grand de reprendre cet hymne, avec lui, le frère Albert Morisseau Leroy et les merveilleux musiciens qui nous accompagnèrent sur « le chemin faisant » de cet instant, fragment d’éternité.
 
Na som jita à toutes celles et à tous ceux, qui ont partagé ce moment en Nomadie. Le son n’est pas optimum, mais à mon sens l’essentiel est ailleurs. Vous me direz 🙂
 
Merci à Laurence et à Annie pour les vidéos et à Elena Ventura qui a permis ces retrouvailles entre Kaddour et On A Slamé Sur La Lune.
 
One Love !!!