Au bord du Lac des Rêves

Paysage en feu et ciel écarlate
 
Ballet de mésanges élégantes
 
Au bord du Lac des Rêves
 
Je me suis assis et j’ai souri
 
Au temps qui passe
Au temps qui lasse
Au temps qui casse
Au temps qui chasse
 
Le temps
D’avant
Le temps
Présent
Le temps
D’après
 
Le temps
Du départ
Temps qui roule
Et répare
 
Le temps
Qui me reste
Le temps
Qui me leste
 
Le temps
Révolu
De certaines
De mes quêtes
 
Le temps
Résolu
D’épurer ma vie
Et mon geste
 
Le temps qui n’attend
 
Personne au tournant
 
Tu le sais
 
Autant en emporte le vent
 
Qui se lève et nous souffle
 
Au visage de vivre
 
À hauteur âmeheureuse
 
Paysage en feu et ciel écarlate
 
Ballet de mésanges élégantes
 
Aux portes de la petite Camargue
 
Je me suis relevé et j’ai pleuré
 
Comme à vingt ans, devant
 
Tant de beauté, d’incandescence
 
Tant de lumière, en étincelle dedans
 
La poésie je le répète, est pour l’âme divan
 
 
Devine qui va-et-vient vibrant
 
Vit et revient, libre devient
 
Redevient vivant, avec le temps devin
 
« Va, tout s’en va… « 
 
Sauf ce drôle d’oiseau bleu dans ma voix
 
Qui chante encore et toujours
 
Tous les possibles en nous.
 
 
MAOB
 
One Love !!!
 
Na som jita à l’ami frère Pierre Journoud, pour le temps ensemble.
 

Bienvenue au coeur d'un univers éclaté et dispersé, mais entier. Et merci de partager ici, avis et ressentis… 

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s