Planète Mars

Planète Mars
À l’orée du chemin
Lumière qui vacille
Doucement sur la ville
Un poème se dessine
Entre nous
Il y a le ciel les oiseaux et l’amour
Au loin l’horizon bleu et la mer
Les nuages de la tendresse qui meurt
Pour mieux renaître, naître toujours
Dans la volupté du songe
Être
MAOB

Bienvenue au coeur d'un univers éclaté et dispersé, mais entier. Et merci de partager ici, avis et ressentis… 

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s