« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir »

« Liberté j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir », où la cœurversation imaginée entre Commandant Omar et Capitaine Alexandre, autrement dit Frantz Fanon et René Char.
 
Merci à Felwine Sarr, Dorcy Rugamba, T.I.E, Marie-Laure, et Majnun, pour l’émotion bleue et le rappel.
 
Un spectacle urgent, nécessaire aujourd’hui, à voir absolument !
 
Offerte en partage, ma chronique publiée par Le Point.
 
Belle lecture.
 
One Love !!!
 

Bienvenue au coeur d'un univers éclaté et dispersé, mais entier. Et merci de partager ici, avis et ressentis… 

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s