Au Marathon des mots

On est là… 🙂
 
Au Marathon des mots, en compagnie de my man Christophe Isselee Guitariste pour porter les mots du frangin Feurat Alani qui nous offre Le parfum d’Irak, un texte dense et tendre, juste et fort, politique et poétique, ode à l’enfance que l’on n’oublie pas, l’enfance que l’on garde au creux de soi, au cœur du cœur, l’enfance que l’on emmène, partout, où nous mènent nos pas, l’enfance qui nous ramène, souvent à nous-mêmes.
 
« Le parfum d’Irak » invite à décentrer nos regards, nous rappelant que ni les dictatures, ni les guerres, ni les mensonges d’état qui les causent parfois, ne fondent les pays et les peuples.
 
Feurat nous dit.
Bagdad, Mossoul, Falloujah, avant.
La catastrophe.
Pendant.
Et après aussi.
 
Feurat journaliste de terrain, franco-irakien, citoyen du monde, ami frère rencontré sur le chemin des poèmes, nous dit qu’il ne faut pas seulement rendre compte de la tragédie et du nombre des morts, il faut aussi parler de la vie et des vivants qui résistent, des visages qui refusent de renoncer à leur humanité.
 
Fier et ému de porter ce projet, ce livre nécessaire dans ma voix, posée et frénétique sur les notes bleues de oud, de guitare et de lapsteel de Mister Easy Lee.
 
Merci au trois cents personnes dans le public hier au Théâtre des Mazades à Toulouse , pour l’écoute et le partage, à l’équipe technique pour le bel de accueil, et au festival pour l’invitation.
 
On recommence ce soir, à 20h30 à l’Escale, à Tournefeuille.
 
Et ce sera beau, assurément et profondément humain.
 
Merci à Léa Koutzenco et à Françoise, pour les photos souvenirs de l’instant. Encore suspendu.
 
One Love !!!
 

Sous le chapiteau du festival Aux Quatre Coins du Mot

On est là… 🙂
 
Sous le chapiteau du festival Aux Quatre Coins du Mot.
Merci à James Noel Pascale Monnin, Arthur H, Nicolas Repac et Johanna Hess pour ce moment intranquille, ensemble.
 
Et merci à Philippe, Émilie, et toute la chaleureuse équipe de la Cité du Mot, pour le merveilleux accueil en bord de Loire.
 
C’était bon et beau.
 
And now direction Toulouse, pour le Marathon.
 
One Love !!!
 

Aux Quatre Coins du Mot

On est là… 🙂
 
En route pour un week-end intranquille et placé sous le signe de l’Éros, en compagnie de James Noel Pascale Monnin Johanna Hess, Nicolas Repac, et Arthur H.
 
Nous lirons, dirons, chanterons, danserons Aux Quatre Coins du Mot, à la Charité-Sur-Loire ce dimanche 27 juin à 16h…
 
Si vous êtes par là, vous êtes prévenu(e)s, venez embras(s)er l’été avec nous 🙂
 
One Love !!!

Bienvenue à bord de l’African Book Truck

On est là… 🙂
 
Akwaba, Karibu, bienvenue à bord de l’African Book Truck, merveilleux projet des ami(e)s de Paroles Indigo.
Bravo à Isabelle Grémillet et à toute la belle équipe qui œuvre au dialogue des imaginaires et des cultures du monde.
 
Merci à Thibault Delbart, pour sa musique bleue et à Michel Digout qui a réalisé ce joli film, pour l’invitation à faire ensemble.
 
Laissez, laissez, passer les livres…
 
One Love !!!

Félicitations aux autres finalistes du Prix Macondo

Félicitations aux autres finalistes du Prix Macondo, Hervé Le Tellier, Mireille Gagné et à la lauréate Fatima Daas, auteure de « La petite dernière ».
 
Merci aux organisateurs et aux élèves des lycées d’Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Bolivie, Chili, Colombie) pour leurs lectures sensibles et leur choix de mettre en lumière nos livres respectifs, c’est un bonheur de savoir que mes mots voyagent loin loin loin, même sans moi 🙂
 
One Love !!!
 

Sous le soleil de Monaco… Sur La Lune

On est là… 🙂
 
Sous le soleil de Monaco… Sur La Lune.
 
Ici il y a des portes dans des jardins ouverts sur ciel et mer, et l’amitié sublime le matin de lumière et de sourires aux éclats de la vie elle-même.
 
And now, direction Le Mans pour un tournage de film documentaire, La Charité-Sur-Loire pour le Festival Aux Quatre coins du mot, et Toulouse pour le Marathon… des mots.
 
Definitely, life is a Poetrip !!!
 
One Love !!!
 

À l’Hôtel de Ville de Paris pour le MOCA

On est là… 🙂
 
À l’Hôtel de Ville de Paris ce matin pour le MOCA, dont le thème cette année est « Africa for future. »
Merci à Alain Bidjeck, à BLICK BASSY et à toute l’équipe d’organisation pour l’invitation au partage. Nous parlerons ensemble de ‘Nouveaux récits », de l’urgence et de la nécessité peut-être, de raconter autrement.
Rendez-vous à 10h30, pour une cœurversation qui s’annonce riche.
 
Et demain, toujours à Paris, on s’enjaille en livre et en live, au merveilleux festival « Les Mots Libres », les places sont à se procurer ici :
One Love !!!
 
 
 
 

Merci au Printemps des Poètes

On est là… 🙂
 
Merci au Printemps des Poètes, pour la surprise poétique, le partage de mes mots.
De terre, de mer, d’amour et de feu.
 
Et puis il y a les phrases étincelles de Char et Rilke, professeurs d’espérance, et Anise Koltz que je découvre.
Et puis il y a ce rendez-vous que nous avons, ami(e)s de Paname, à Courbevoie ce samedi 19 juin à 19h30, je vous espère en nombre au Festival Les Mots Libres qui m’invite à présenter « Traversé(e)s », l’adaptation pour la scène de mon roman nouveau « Les lumières d’Oujda » (éditions Calmann-Lévy).
 
Je jouerai de mon livre en live, dans une salle bleue (ça ne s’invente pas), en merveilleuse compagnie de Gasandji et de Calvin Yug, sœur et frère d’âme et d’armes miraculeuses.
Pour celles et ceux qui souhaitent se procurer des places :
 
One Love !!!
 
 

En tournage avec Ange Alexandre

On est là… 🙂
 
Au nom
Du père
Du fils
Et du poète esprit
 
En tournage avec Ange Alexandre, pour « La belle harangue », magnifique projet porté par la Fondation pour l’écriture, dont je vous reparlerai bientôt.
 
« Haranguer, c’est prendre la parole, devant un public, avec un texte écrit, et regarder vers l’avenir. »
Oui, regarder vers l’avenir, c’est bien de cela qu’il s’agit… Magie du partage avec mon rappeur préféré 🙂
 
One Love !!!
 

À Grenoble… Sur La Lune…

On est là… 🙂
 
À Grenoble… Sur La Lune…
 
Pour le « Mois Décolonial » , où je dirai sur scène, à 19h ce soir au Prunier Sauvage, des extraits de mon roman premier « Diên Biên Phù », en belle compagnie des frères d’âme et d’armes miraculeuses Albert Morisseau Leroy, Fred Ebami et Calvin Yug.
 
Et demain, même lieu, même heure, toujours ensemble, nous présenterons notre EXPOésie « Independance Days », qui questionne les indépendances africaines sous leurs angles morts.
 
En attendant de nous retrouver « on stage », nous marchons dans la ville.
 
À la recherche de nous-mêmes.
 
One Love !!!