Beyrouth Ville-Phénix

Beyrouth
Ville-Phénix
Maintes fois
Ressuscitée
Ressuscitera
Encore
De ses cendres
Hier
Aujourd’hui
Et demain

Le pays du cèdre
Porte en son cœur
Et en son âme
Comme une injonction
Une urgence
À vivre
Qui fonde et pousse à la fronde
Tous les pays qui ont connu
Catastrophe et désastre
La violence du monde qui est surtout
Celle des Hommes qui luttent
Contre eux-mêmes souvent
Au lieu d’agir pour eux-m’aime
Toujours

Le pays du cèdre
Porte en mon cœur
Et en mon âme
Une trace indélébile
De rose impossible
Et un parfum d’olivier
Qui invite à la paix
Après la guerre
La vie doit vaincre
Toujours
Vaille que vaille
Vaille que vaille
La vie

Le pays du cèdre m’a offert
Il y a plusieurs années déjà
L’hospitalité en poème
Dans le feu des mots de Nadia Tueni
Et la sagesse en proverbe de Rumi
Un soir d’automne à El Bourj
Éclairé à la lampe des sourires et des regards
D’enfants du Liban chantant Gibran
En chœur avec un poète Sawa
Nous étions les mêmes
Nous sommes les mêmes
Nous resterons les mêmes
Sawa

Hier
Aujourd’hui
Et demain
Beyrouth
Ville-Phénix
Je t’offre
En juste retour
Ma parole sybilline
Tressée en bouquet
Pour dire
Et redire
La vie qui nous lie
Vaille que vaille

La vie

MAOB

#écrirejustejusteécrire

Bienvenue au coeur d'un univers éclaté et dispersé, mais entier. Et merci de partager ici, avis et ressentis… 

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s