Un samedi soir Quelque part Sur la terre

On est là…

Un samedi soir
Quelque part
Sur la terre

Le Club des poètes, à Paris, est ouvert.
À tous les cœurs qui battent, ou tentent.
De battre des ailes.
Au cœur du poème.
Merci à Blaise Rosnay, pour l’accueil toujours chaleureux en ce lieu, où l’on sait tant, suspendre le temps.
Merci à Urbain Rinaldo, pour la compagnie musicale d’un bleu renversant. Ce moment improvisé ensemble est gravé, et en appelle d’autres à mon sens, car « dans nos ténèbres, il n’y a pas une place pour la beauté. Toute la place, est pour la beauté. »
Merci à Sandrine, d’avoir filmé cet instant.
Fragment d’éternité.

On A Slamé Sur La Lune …

On A Slamé Sur La Lune …
Collectif de troubadours et ménestrels.
Chercheurs d’art.
Guetteurs d’aurores
Quêteurs de sens.
Chantant.
L’humain.
Le monde.
Aujourd’hui, hier et demain.

Merci à Alain Ngann, pour son regard sur notre art et cette séance photo mémorable dans son magnifique studio à Douala.

One Love !!!

#OASSLLExperience
#Expoésie2020
#IndependanceDays

La maison devant le monde

La maison devant le monde est ouverte
Par tous les temps
À tous les vents
À tous les gens
De passage
À l’acte de vivre

La maison devant le monde danse
Dans tous les sens
Du mot
Collier de perles qui parlent
Aux femmes et aux hommes
En errance sublime

La maison devant le monde est ouverte
À tous les chants
À toutes les voix
À toutes les fois
Aux rescapés de tous les camps
Aux sans dents, aux sans toits et aux sans droits

La maison devant le monde danse
Poème au bord des lèvres
Poignée de main chaleureuse
Bienveillance dans le regard
Sourire qui s’offre à celles et ceux qui souffrent
Dans le tumulte des saisons sèches d’amour véritable

La maison devant le monde
N’appartient à personne
Mais à toutes et à tous
Solitaires solidaires et clochards célestes
Trempés dans la mélasse
De la tendresse jusqu’au cœur

MAOB

Bienvenue chez vous,

One Love !!!

#écrirejustejusteécrire
#redonnerdusouflleàsonsouflle
#réapprendreàvivre