Rien n’est plus Fragile que la vie

Rien n’est plus

Fragile que la vie
Plus précaire que le privilège d’aimer et d’être aimé(e)
Plus certain que la mort au bout de la vie de l’amour
Rien n’est plus absolu que la poésie
Pour chanter l’amour
Déifier la vie
Défier la mort
Ultime destin
Au bout du chemin

Rien n’est plus

Tout peut
Recommencer
Alors
La vie
L’amour
La poésie
Dans le coeur
Et le corps
Encore

MAOB

One Love !!!

#écrirejusteécrire
#nouveaurecueilencours

Il y aura toujours une femme ou un homme poème ou poète

il y aura toujours
une femme ou un homme
poème ou poète

pour nous dire
résiste ou meurs
va vis et deviens
le poème que tu portes
le poète que tu es
la femme ou l’homme qui va libre
dans le tumulte du monde

il y aura toujours
une femme ou un homme
poème ou poète

pour nous rappeler
au désordre ou à l’ordre
et à la lumière de nous-mêmes
au doux soleil de nos espoirs d’argile
et de nos quêtes d’azur délicates fragiles
la femme ou l’homme qui va, vibre
dans la tendresse du monde

il y aura toujours

un poème

pour toi et toi seul(e)
pour guider tes pas
ordonner tes silences
recoudre ta parole blessée
tisser l’aube et faire advenir le jour
renommer l’à venir toujours
dans la nuit pleine du monde

il y aura toujours

un poème

ou un poète

Aimé

un Cahier d’un retour

à soi

à la vie

à la poésie

à la poésie de la vie

malgré toute la violence du monde

un cahier d’écolier

dans lequel on a écrit enfant

à l’encre bleue indélébile d’un songe de feu

il y aura toujours

un poème

femme ou homme

dont les bras en fleurs sont refuge

abri d’amour ou d’amitié profonde

manteau épais pour affronter l’hiver

bouquet de mots tressés ensemble

pour fixer l’horizon et le vertige des rêves

toucher à la quintessence des vers

chargés de souvenirs du futur qui s’écrira

demain dans la paume de main de l’être

humain par essence

humain par résistance

humain par résilience

humain par existence

digne et debout

MAOB

One Love !!!

#écrirejustejusteécrire
#nouveaurecueilencours

À Saint-Brieuc, dans le cadre des « Insolences d’Ernest »

On est là…

À Saint-Brieuc, dans le cadre des « Insolences d’Ernest », série de rencontres organisées par des enseignantes du Lycée Renan autour du thème « Dire l’Autre »…
J’ai l’honneur d’ouvrir le bal des mots
Suivront entre autres Sylvain Tesson, Yvan Jablonka, Tanguy Viel, Gaëlle Josse, Marc Jeanson…, que du beau monde et autant d’univers pour agrandir l’horizon des élèves.
Merci à Claire et à Anne, pour l’invitation chaleureuse et le bel accueil.