Trois jours à la Foire du Livre de Bruxelles

On est là …

Na som jita au public rencontré pendant ces trois jours à la Foire du Livre de Bruxelles, merci aux ami(e)s qui ont fait le déplacement pour partager un moment, un café, un verre, le feu, la poésie qui me brûle, merci à Dominique Gillerot et toute la team de CEC ONG, à Rodney Saint-Éloi et à Mémoire d’encrier, à Aminata Diop et à l’équipe du Pavillon des Lettres d’Afrique / Caraibes & Pacifique et aux libraires qui m’ont accueilli en dédicace sur leurs stands.
Merci à Dany Laferriere pour les fous rires et à Felwine Sarr, pour la lumière
Et un special big up à Jean D’Amérique, je tourne tes pages frère, « Nul chemin dans la peau que saignante étreinte » est un livre BLEU. Mesi anpil, fils du soleil.
Merci à mon jeune rappeur de fils qui m’a accompagné ce weekend, Ange dont le flot et les mots iront bientôt à la rencontre du monde.
Enfin merci à Christine Jeanjean, pour la photo qui illustre bien, je crois, le sentiment de gratitude qui m’anime

Foire du Livre de Bruxelles du 22 au 25 février

On est là … 🙂

Convié à la Foire du Livre de Bruxelles, pour partager encore et toujours :
la poésie, la littérature, le spleen et l’idéal, la vie…
Au programme: dédicaces, lectures, performances scéniques, rencontres et débats avec d’autres auteurs, poètes, amis, aînés, admirés.

Ami(e)s de Bruxelles, prenons rendez-vous :

Vendredi 23/02

15h00 à 16h00 : Les poètes face au chaos du monde – La scène verte
16h00 à 18h00 : Séance de dédicaces sur le stand de Québec éditions
20h00 à 21h00 : Séance de dédicaces sur le stand n°115 – Pavillon des lettres
21h00 à 22h00 : Une heure de slam avec des poètes urbains de Bruxelles, Paris, Lille en passant par Port-au-Prince, Douala et Kinshasa.

Samedi 24/02

16h00 à 17h00 : Séance de dédicaces sur le stand de Québec Editions
17h00 à 18h00 : Rencontre – Les nouvelles utopies
18h00 à 19h00 : Séance de dédicaces sur le stand n°115 – Pavillon des lettres

Dimanche 25/02

11h00 à 13h00 : Séance de dédicaces sur le stand de Québec éditions
13h00 à 14h00 : Rencontre – Transgenre : du slam à la poésie, de la poésie au roman, du théâtre au roman, expériences…
14h00 à 15h00: Séance de dédicaces sur le stand n°115 – Pavillon des lettres

 

Ateliers avec les CM1 au Festival Atlantide à Nantes

On est là 🙂

Merci aux élèves de CMI Nantais pour leurs mots offerts au jour d’après, merci au petit garçon qui a illuminé la matinée d’hier avec cette réponse à la question rituelle, douce et brutale à la fois, que je pose à mes élèves et aux participants de mes ateliers d’écriture depuis plus de dix ans : à quoi sert la poésie?

« A ne pas se lever du pied gauche, à renaître et repartir de plus belle dans la vie »

Prochains rendez-vous au coeur de l’Atlantide à NANTES ce samedi 17 février , à 15 h au Château des Ducs de Bretagne, en belle compagnie de Caroline Bentz à la vielle à roue, et ce soir à 18h au Bar du LU avec Alain Mabanckou, Felwine Sarr et Nii Ayikwei Parkes, nous slamerons le monde qui vient.

One Love !!!

En terre Nantaise, au coeur de l’Atlantide

On est là …

En terre Nantaise, au coeur de l’Atlantide… sur La Lune.
Merci à Alain Mabanckou, directeur du festival Les Mots du Monde à Nantes, pour l’invitation à chanter les possibles au pays de Jules Verne.
Ami(e)s de la région, j’espère avoir le plaisir de vous voir au Lieu Unique ce weekend et/ou au Musée du Château des Ducs de Bretagne où je proposerai samedi 17 février à 15h, une déambulation poétique en belle compagnie de l’amie et délicate musicienne Caroline Bentz (tout mon programme ici).

Un p’tit gars de Dool

Qui je suis ?
Juste un p’tit gars de Dool, un peu fool sentimental, qui rêvait de devenir écrivain. J’avais quinze ans, et pas de plan B dans la vie. Je rêvais d’écrire, comme d’autres plantent des arbres, comme d’autres tentent l’impossible, comme d’autres chantent. Les possibles.
Ecrire est un geste, qui me signe, me saigne et me soigne.
Je rêve toujours d’écrire, de devenir écrivain, et je n’ai toujours pas de plan B. Dans la vie.
Je ne sais (presque) rien faire d’autre. Je ne veux (presque) rien faire d’autre : rêver.
Et écrire. Pour dire que je suis vivant et à travers moi, tellement d’autres aussi. Dire que je suis vivant et le rester. Vibrant.

Qui je suis ?
Toujours le même p’tit gars de Dool, garçon de lettres nomades devenu homme de mots, de liens, fervent poète « aux semelles de vent »…

J’ai le bonheur immense de vous annoncer la parution au printemps prochain de deux textes : « Diên Biên Phù » mon roman premier, chez Sabine Wespieser éditeur et « Ci-gît mon coeur » mon nouveau recueil, aux Editions La Cheminante.
Merci à ces deux très belles maisons et à leurs directrices, Sabine Wespieser et Sylvie Darreau, qui honorent mon travail d’artisan.

Qui je suis ?
Je vous l’ai dit je crois , juste un p’tit gars de Dool, qui vogue vers le même rêve bleu depuis plus de vingt ans : écrire, dire et vivre libre.

Premier rendez-vous en librairies le 1er mars et aussi sur les routes, de France et du monde, pour chanter les possibles et trembler ensemble. De terre, de mer, d’amour et de feu.

Merci à Fred Ebami, frère d’art et d’âme depuis Dool (Douala), depuis l’âge tendre de l’adolescence incandescente, qui a encore et toujours, quelque chose à voir avec les couvertures de mes livres

One Love !!!

#EcrireJuste
#JusteEcrire
#BienvenueAuRondPointDuVietnâmHéroique
#DiênBiênPhù
#CigîtMonCoeur
#LifeisPoetrip
#SixLivresPlusTardEtToujoursLeMêmeDream

Soirée slam en musique le 21 février à Nantes

On est là … 🙂
Convié le 21 février en terre Nantaise à l’Espace Louis Delgrès, pour une soirée poétique et musicale en belle compagnie du guitariste Wilfrid Hé.
Merci à Maguy Salomon, Nad Ounette, Sophie et toute l’équipe d’organisation, pour l’invitation chaleureuse.

One Love !!!

Espace Culturel Louis Delgrès
89, quai de la fosse à Nantes
Entrée 5 euros non adhérents, 3 euros adhérents

#TourDeFrancePoétique
#LifeisAPoetrip
#LeChantDesPossibles
#DeTerreDeMerDeLoveEtDeFeu
#UnHommeEtDesLivresEnLive

Diên Biên Phù

Étrangement, j’avais le sentiment de devoir quelques chose à cette guerre : l’homme que j’étais devenu et quelques-unes des rencontres les plus déterminantes de ma vie.
Étrangement, j’avais trouvé la clef de mon existence, l’amour grand et l’amitié inconditionnelle.
En temps de guerre.
Au milieu de tant de morts, tant de destins brisés.

Vingt ans après Diên Biên Phù, Alexandre, un ancien soldat français, revient au Viêtnam sur les traces de la « fille au visage lune » qu’il a follement aimée. L’horreur et l’absurdité de la guerre étaient vite apparues à l’engagé mal marié et désorienté qui avait cédé à la propagande du ministère. Au cœur de l’enfer, il rencontra les deux êtres qui le révélèrent à lui-même et modelèrent l’homme épris de justice et le journaliste militant pour les indépendances qu’il allait devenir : Maï Lan, qu’il n’oubliera jamais, et Alassane Diop, son camarade de régiment sénégalais, qui lui sauva la vie.


Avec ce roman vibrant, intense, rythmé par les poèmes qu’Alexandre a pendant vingt ans écrits à l’absente, Marc Alexandre Oho Bambe nous embarque dans une histoire d’amour et d’amitié éperdus, qui est aussi celle d’une quête de vérité.

Date de parution :  1er Mars 2018 chez Sabine Wespieser éditeur
Télécharger un extrait au format PDF : dienbienphu.pdf

19€ en librairie ou sur Fnac et autres distributeurs en ligne