Montréal à la Libraire le Port de tête

Ami(e)s de Montréal, je vous espère en nombre ce Mardi 23 MAI à 19h, à la Libraire le Port de tête. Avec l’ami Blaise Ndala, nous causerons, de poésie, de littérature, et nous lirons des extraits de nos ouvrages respectifs parus chez Mémoire d’encrier.
Et je slamerai ou danserai quelques poèmes aussi, accompagné par le frangin magicien Alain Larribet.

One Love !!!

#LifeisAPoetrip
#MontrealExperience
#DeterreDeMerD‘amourEtDeFeu

 

Toronto French School

At Toronto French School, école internationale Canadienne qui nous a open ses portes pour un cycle de conférences artistiques (poésie, musique, pop art) et un concert littéraire offert en ouverture de la journée pédagogique organisée par la direction de l’établissement.
Merci aux élèves et aux enseignants, pour l’écoute et les échanges fructueux.
Merci à mes compagnons de route, Fred Ebami et Alain Larribet, pour le partage du feu.

Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Nommé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite par décret du Président de la République en date du 2 mai 2017 …
Merci à Martine Aubry, Maire de Lille, qui a souhaité proposer ma candidature à cette distinction honorifique.
Pensée émue pour ma famille, mon cercle premier, dont l’amour me porte et m’élève chaque jour.
Merci aux amis ici et là, soeurs et frères de coeur et d’âme, qui m’accompagnent et me soutiennent dans tous mes engagements : artistiques, associatifs, citoyens…
J’accepte cet honneur comme un symbole de plus, la récompense d’un parcours d’homme. De plein vent.
Je suis heureux à l’idée de pouvoir partager cette nouvelle avec vous, sur cette page et avec mes élèves, auxquels je dis et répète sans cesse de se battre pour leurs rêves, se battre pour ce en quoi ils croient, incarner leurs idéaux. Sans rien attendre d’autre, que la paix avec soi-même qui survient, quand on est à sa place juste. Juste, à sa place.
Il y a vingt ans en arrivant en France, j’avais promis à mon père de me réaliser et d’ajouter quelque chose à l’héritage que j’avais reçu. Il m’avait alors répondu, souriant : « Je sais, j’ai confiance en toi. Tu deviendras écrivain. Et bien plus, tu deviendras un homme ».
Thanks Dad, you are not dead. Et Maman non plus, vous êtes là. Partout.