A la FIAF de New York

A la FIAF de New York, en compagnie d’auteurs en herbe …
Masterclass jeune public dans le cadre du concours d’écriture proxima du Labo des Histoires, projet lancé par l’astronaute Thomas Pesquet depuis l’espace, sur le thème du voyage.
Les enfants s’inspirent des aventures du « Petit Prince » pour imaginer, écrire, inventer, une suite à l’histoire de Saint Ex.  
Merci aux jeunes pour leur belle écoute et merci à l’équipe pédagogique de la FIAF, pour l’invitation chaleureuse et l’accueil.

Columbia University, ce soir à 18h

A chaque jour son poème, toujours à New York, ce Mercredi 15 février à 18h, c’est Columbia University qui m’invite à donner une conférence sur mon dernier livre « Résidents de la République ».
Introdiction du talk by Monsieur Souleymane Diagne, un honneur et un cadeau de la vie que je mesure à sa juste valeur. Merci Professeur.

One Love!!!

columbia-university

#TournéeDesRésidents
#UnHommeEtUnLivreEnLive
#LifeisAPoetrip
#ÉcrireJusteJusteÉcrire
#DoualaParisNewYork
#LeFrançaisDansTousSesÉtats

Lire à Douala

Na som, Lire à Douala, c’était beau et bon, pour le coeur et l’âme.
Merci à toute l’équipe d’organisation, membres fondateurs et bénévoles, Mareme Samb en particulier, pour l’invitation à chanter les possibles en terre natale. Merci pour le bel accueil, et toutes les perspectives nées au fil des jours.
Merci à Kidi BebeyMarie Lissouck Ecrivain, et au plus jeune d’entre nous, le doyen Henri Lopès, pour cette semaine intense, riche d’émotion et d’intelligence collectives.
Le sens de la vie est là, peut-être, dans la magie des rencontres qui nous élèvent. Vers nous-mêmes.
Merci à l’IFC qui m’a chaleureusement ouvert sa porte et a formidablement reçu le spectacle de mon « Livre en Live ».
Merci à mes camarades de poésie, lectures chantées et musique improvisée, Marsi EssombaSadrak Pondi, Mike Epaka, Moto (é bobé), Diawara, Lady B, Estelle, Le Berger, Hervé Yamguen, Biboum (Kunde), pour le partage du feu sur la scène de l’IFC et la liesse d’être vivant ensemble, à Bali. Pour moi la rue de la joie, n’a jamais aussi bien porté son nom. Nous sommes des Résidents de la République des idées et du bonheur partagé  
Merci aux jeunes poètes qui se sont jetés aux mots et ont osé commettre un attentat poétique pendant mon concert, j’en garde un souvenir grand et fort.
Merci à Severine Kodjo-Grandvaux, pour la maestria avec laquelle elle a animé les échanges littéraires, j’ai appris beaucoup de ces conversations avec Henri et Kidi, j’ai appris beaucoup d’eux et de moi. 
Merci aux amies Sue LogaMaïrah Moukoury Moulema, Dorine Ebenye, et aux frangins Dominique Mahend, André Hot et Ewané Nja Kwa, d’avoir été là.
Merci enfin au public venu en nombre aux conférences et au concert, merci aux élèves, notre coeur de cible, les élèves des collèges et lycées de New-Bell, Bonendalè, Bonadoumbe, enfants êtres-anges à l’innocence fragile auxquels nous avons répété toute la semaine, que la littérature, la poésie, les arts, la culture sont des « armes miraculeuses » qui aident à construire sa pensée propre et supporter le monde.
Des « armes miraculeuses » qui enseignent à envisager la beauté, énoncer la beauté, embrasser la beauté, ne jamais renoncer.

A la beauté.

Je viens d’arriver à New-York, avec Douala dans les veines.

One Love!!!

douala-5

douala-4

douala-3

douala-2

douala-1

#LeChantDesPossiblesAuMboa
#VivreEcrireLireADouala
#DoualaParisNewYork
#UnHommeEtDesLivresEnLive
#CamerounOMulema

À Douala … sur la Lune

 

douala4

Me voici donc à Douala, un soir de fête sans nom. Le Cameroun a remporté sa cinquième Coupe d’Afrique des Nations dimanche face à l’Egypte (2-1).

douala1

Quelques minutes avant la conférence de presse organisée par « Lire à Douala » afin de présenter la programmation aux journalistes de la place qui se sont déplacés en nombre. Merci à eux, pour le soutien manifesté à cet événement porteur de sens et d’idéaux qui nous rassemblent.
Et merci à l’organisation, membres fondateurs et bénévoles, partenaires, pour l’accueil chaleureux sur la terre des Lions 
Premières rencontres en milieu scolaire aujourd’hui et ce soir première conférence sur le thème « Quand littérature et musique se rencontrent » : j’aurai le plaisir de partager la scène avec la romancière Kidi Bebey et la journaliste et philosophe Severine Kodjo-Grandvaux qui animera notre échange.
Entrée gratuite…RDV à l’IFC DOAUALA à 18H30!!! 


douala3

douala2

Là où littérature et musique se rencontrent, se racontent. Avec coeur, corps et âme.
Merci à Kidi Bebey, Marsi Essomba, Joël Epaka et Severine Kodjo-Grandvaux, pour le partage sur scène.
Merci à toute la team de « Lire à Douala » qui nous offre de rencontrer le public.
Et merci au public, pour l’écoute, l’échange, c’était vivant!!!

One Love!!!

douala6

douala5