En direct de Mediapart en tant que Chroniqueur

Permettez-moi de partager avec vous cette nouvelle aventure qui se profile pour le Collectif On A Slamé Sur La Lune et pour moi, au sein de la rédaction du journal Mediapart.

A partir de ce MERCREDI 30 NOVEMBRE, je rejoins l’équipe du magazine politique hebdomadaire « en direct de Mediapart » en tant que chroniqueur.

Il s’agira pour moi et les membres de notre Collectif d’artistes, de porter nos paroles de plein vent, relayer nos actions citoyennes et distiller de la poésie sur les ondes.

Pour suivre le « Live », il suffit d’aller sur le site du journal, rendez-vous à 20h.

https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/281116/mercredi-20h-en-direct-de-mediapart-la-droite-de-m-fillon

Je profite également de ce message, pour vous offrir en partage cet article paru dans le Journal Marianne qui parle de mon dernier livre « Résidents de la République » publié aux Editions La Cheminante.
Mariane

Slam surprise pour le repas des sans-abris à Bordeaux

Dans la rue
La danse
Des mots
La vie
La fraternité d’âmes
D’hommes et femmes
De plein vent

A plein temps

Bravo aux bénévoles de l’association « Les enfants de Coluche » qui organise la « tablée » dans les rues de Bordeaux. Et merci aux amis de la rue Sainte Catherine, pour la chaleur de l’accueil et leurs poèmes, un soir d’hiver solidaire.
Merci à Ken Wongyoukhong pour sa belle sensibilité, ses photographies remarquables et le partage. De l’humanité.
Merci également à Walid Salem et au site d’information Rue89Bordeaux, de relayer cette initiative locale et citoyenne.

Nouvelle Aquitaine Sur La Lune

En résidence d’écriture et création poétique en Nouvelle Aquitaine Sur La Lune …
De villes en villes je vais, à la rencontre d’élèves que j’invite et initie au lâcher prose et à la poésie des jours sans fin. De Cestas à Libourne, en passant par Cenon et Langon, les mots résonnent et sonnent. Justes, toujours. Les jeunes ont entre 14 et 16 ans, et découvrent les poèmes qu’ils portent. En eux.
C’est beau…
Et ce soir, jeudi 17 novembre, un aîné sage et généreux, Cheikh Tijaan Sow me convoque à Bordeaux et me convie à (en)chanter les possibles accompagné par les merveilleux musiciens de son combo Afro-Cubano.
Aux Arts Citoyens, nous n’avons rien d’autre, rien d’autre dans la vie, que d’être vivants !!!

Nous ne sommes que solitude

Nous ne sommes que solitude
En quête de plénitude bleue
Comme l’azur sans limites
De nos rêves fragiles

L’horizon indigo
De nos mots qui sèment
Les aurores boréales
Et les fragments de bonheur sans fard

Poèmes
D’errance
D’amour
D’orage
Et d’espérance

MAOB

ngazidjasurlalune