A Port-au-Prince Sur La Lune

Foire Internationale du Livre en Haïti
Ici « les poètes poussent plus vite que les arbres »

Jours 1, 2 et 3

Arrivé juste à temps, pour la soirée d’inauguration de la FILHA…
Yanick JP Lahens, invitée d’honneur de la manifestation nous a souhaité la bienvenue en terre ardente… Le soir même, je découvre un groupe de Jazz Vaudou avec le frère Rodney Saint-Éloi et une partie de la délégation Québécoise.

Haïti vibre. Emoi. En moi.

Jour 2

Premier atelier de poésie, et rencontre avec la jeunesse de Port-au-Prince. On slame, on rit, on écrit pour « arracher la joie au jour qui file. » On se découvre, de quelques fils pour en tisser de nouveaux, tressés de mots métis, d’émotions créoles, et de la certitude d’être filles et fils d’une même terre, mère, d’humanité.

Ensuite passage « obligatoire » à la Fokal pour la conversation avec Russel Banks, que j’aurai le plaisir de retrouver quelques heures après à la table, délicieuse, de Yanick et Philippe Lahens, avec le réalisateur Raoul Peck, la romancière Gisèle Pineau, et l’éditrice Sabine Wespieser.

Haïti rit. Et moi aussi, en dépit du décalage horaire et de la fatigue.

Jour 3

Deuxième atelier, la poésie est libre et libératrice, les mots s’envolent, des jeunes poètes de Port-au-Prince viennent à ma rencontre pour m’écouter et surtout m’offrir leurs recueils, édités à compte d’auteur pour certains, je propose de les leur acheter, mais non ils veulent m’offrir leurs livres, c’est aussi leur manière, généreuse, de me souhaiter la « bienvenue chez moi ».

En Haïti, poésie.

Touché, au coeur, je suis.
Et je ne peux m’empêcher de penser au grand Jacques Roumain, et ce poème  » Chanson pour un enfant qui n’avait jamais eu de jouet »…

En fin de journée, sous une pluie battante, nous nous accordons une petite répétition avec le slameur Béo Monteau et le guitariste virtuose Voltaire Glifood.
Nous chanterons les possibles ensemble, demain.
Oui, demain. Et ce sera beau, l’évidence est là, en vie d’écrire, en vie de dire, en vie de ressentir.

De la poésie…

Ici je suis servi, il y en a partout, de la poésie, rieuse et rebelle. Et la poésie permet de rester vivant…

Haïti vibre, Haïti vit. Emoi. Moi aussi.

And now direction le Yanvalou pour fêter Yanick Lahens, comme elle le mérite. En poésie, forcément. 🙂

One love!!!
marc-alexandre-oho-bambe-haiti3

marc-alexandre-oho-bambe-haiti2

marc-alexandre-oho-bambe-haiti1

marc-alexandre-oho-bambe-haiti6

marc-alexandre-oho-bambe-haiti5

marc-alexandre-oho-bambe-haiti7

marc-alexandre-oho-bambe-haiti4

marc-alexandre-oho-bambe-haiti8

foire-internationale-du-livre-haiti3

foire-internationale-du-livre-haiti1

foire-internationale-du-livre-haiti4

foire-internationale-du-livre-haiti2
marc-alexandre-oho-bambe-haiti

Une réflexion sur “A Port-au-Prince Sur La Lune

  1. Haïti, terre adorée, terre chouchoutée !
    Port-au-Prince, folie des âges
    Passion des mots !
    On est tous ravi, à cette heure.
    Heure d’une nouvelle aventure, d’une nouvelle page, d’une image éternelle.

    Chanter, acclamer la présence d’un grand ténor dans un île, mère des mots, père de l’inspiration.
    Bienvenue, bienvenue !!!
    C’était le chant des possibles dans un monde créatif où les oiseaux, les arbres, les montagnes, les jeunes de Port-au-Prince exaltent les mots, les gestes, le regard de Capitaine Alexandre !

    Content de vous trouver sur le chemin des mots forts et vibrants !

    Fritelnor MARCADIEU

    J'aime

Bienvenue au coeur d'un univers éclaté et dispersé, mais entier. Et merci de partager ici, avis et ressentis… 

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s