Bel été et RDV en Août

Bel été à toutes et tous, de la part du Collectif On A Slamé Sur La Lune en mode ultravocal 🙂

RDV en Août pour de nouvelles aventures poétiques au Brésil, et à la rentrée pour découvrir nos nouveaux projets artistiques : la mise en voix et musique de « Chaophonie » texte sublime du Sphinx des lettres haïtiennes (merci à Rodney Saint-Éloi et à Frankétienne pour leur confiance) et un nouveau spectacle co-écrit avec my man Albert Morisseau LeroyRémy Castelain à la musique et Fred Ebami au design comme toujours. 

Merci à la Métropole Européenne Lilloise et au LAM Musée d’Art Contemporain qui nous ont accueilli pour la dernière scène de la saison ensemble.


One love!!!

On a slamé sur la lune au LAM2

On a slamé sur la lune au LAM2

Prix Paul Verlaine pour mon livre « Le Chant des possibles »

Bonheur de partager avec vous cette nouvelle, l’ACADÉMIE FRANÇAISE vient de me décerner le Prix PAUL VERLAINE pour mon livre « Le Chant des possibles », publié aux merveilleuses Editions La Cheminante. Merci à Sylvie Darreau ma formidable éditrice d’avoir cru à ce livre libre, et de porter tous ses auteurs comme elle le fait. Le chemin poursuit son chemin, je suis très fier de faire rentrer notre Maison dans cette institution.

Je dédie ce Prix qui m’honore,

A ma mère veilleuse, merveilleuse femme de lettres qui m’a transmis très tôt l’amour des mots, et le goût des autres. 

A mon père dont la poésie rieuse hante mes jours, mon père héros qui m’a encouragé à apprendre et à sculpter le silence mirifique des nuits serties d’étoiles.

A ma famille, mon feu, ma foi, ma force, ma fierté, ma folie, ma flamme …

A tous également, programmateurs de salons et festivals, responsables de médiathèques et libraires, profs de français et de lettres, journalistes, soutiens précieux, prescripteurs et diffuseurs de mon Chant, qui m’ont accueilli et ont permis mes rencontres dans le monde tout au long de cette année improbable.

Je lève mes vers à nos vies, et nos rêves Fred Ebami, nous avons les mêmes depuis plus de vingt ans, depuis Douala : penser, rêver, oser, créer, aimer, respirer à l’art libre !!! 

Et rêver, c’est déjà être libre.

ONE LOVE!!!

Marc Alexandre OHO BAMBE

Le Chant des Possibles bandeau

Le Chant des Possibles de Marc Alexandre Oho Bambé

Samedi 27 et dimanche 28 juin 2015 à 15h00 – « Enfants de la terre » au Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq

Slam au LAM… 🙂

Amis de la métropole Lilloise, le Collectif On A Slamé Sur La Lune vous invite à découvrir « Enfants de la terre », spectacle de conte slam et musiques du monde…

Samedi 27 et dimanche 28 JUIN à 15h,  Albert Morisseau LeroyRémy Castelain et moi vous attendons nombreux au Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq pour terminer cette belle saison artistique ensemble et en « fanfare ».
Deux représentations pour petits et grands à ne pas rater, venez, avec enfants, neveux et nièces, parents, oncles et tantes, bref venez en familles, vous ne le regretterez pas 🙂


Nous jouerons dans une des salles de l’expo temporaire Agnès B, c’est donc aussi une belle occasion de (re)découvrir le LAM et ses collections.
One love!!!

 

affiche des biblothèques au LAM

 

Public : enfants, tout publicMusée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut (LaM)

  • Conte, slam et musiques du monde. Avec le spectacle Enfants de la terre, un conte murmuré et déclamé, le collectif On a slamé sur la lune vous propose un voyage où lettres et musique s’entremêlent. Une invitation pour toute la famille, spécialement pour les plus jeunes.

Pour plus d’info ici

Se poser

Se poser
Et regarder
Dans le rétro
Se dire
Qu’on a pas toujours fait
Ce qu’on aurait du
Ou ce qu’on aurait pu
Pour être
A la hauteur de l’humain
Qu’on aimerait être

D’ombre et lumière

Se poser
Et regarder dans le rétro
Se dire
Qu’on essaye
D’être
chaque jour qui passe
Auteur fulgurant
Acteur et non figurant
De son existence fragile

Se poser
Et regarder dans le rétro

Se dire
Qu’on assume
Tout ou presque
Ses rêves, ses fantômes et névroses
Que l’on transforme en silences d’or
En prose
Ou en causes qui transpercent le coeur

Se poser
Et regarder dans le rétro
Se dire
Qu’on a toujours
La vie

Devant soi

Pour renaître
Être ou ne pas être

Au monde

Marc Alexandre Oho Bambé