GLISSANT est mon prophète

« Je peux changer en échangeant avec l’autre, sans me perdre pourtant ni me dénaturer », tout commence, ou devrait commencer ici.
J’étais là, assis dans cette salle de conférence, à écouter un des penseurs les plus lumineux que ce siècle obscur ait compté. J’étais là, assis sur le toit du tout-monde, à boire la culture, le savoir, l’espoir d’un poète. J’étais là, et puis je me suis perdu, envolé, puis noyé, dans cet océan puissant de mots. Je me suis oublié. Dans cette « nouvelle région du monde » où les imaginaires se fréquentent et échangent, où les différences se parlent, se marient, partagent le pain, le vin, la sagesse, la folie, et l’HUMANITE. Je me suis oublié. Et j’ai trouvé l’Autre. En moi. Je me suis retrouvé. En lui.
J’étais là, assis sur le toit du tout-monde, à boire la culture, le savoir, l’espoir d’un poète, Edouard GLISSANT, sublime et fulgurant professeur d’espérance.
« L’utopie est toujours le chemin qui nous manque », et la beauté reine, est l’utopie contemporaine. Je veux la courtiser, jusqu’à mon dernier souffle de vie…
MERCI ET RESPAIX
Marc Alexandre Oho Bambé